Je suis bien tranquillement certain que la mort ne change pas le cours des affections – Nicolas Bouvier

Je suis bien tranquillement certain que la mort ne change pas le cours des affections qui nous dépassent, et que certaines tendresses sont par nature faites pour durer plus longtemps que nous. Je crois que ceux qu’on a assez violemment aimés nous habitent, nous parlent; on ne peut plus les perdre…La mort les éloigne sans les détruire; il faut faire un nouvel effort pour les rejoindre ou pour les attendre, mais l’amour est une chose exigeante.

Nicolas Bouvier

Découvrir d’autres belles citations

4/5 - (3 votes)
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.