Acceuil / Le processus de deuil / Les signes durant le deuil : comment interpréter la présence des défunts ?

Les signes durant le deuil : comment interpréter la présence des défunts ?

« J’ai eu l’impression d’entendre sa voix me dire “Je vais bien”… », « C’est comme si j’avais ressenti le contact de sa main sur mon épaule…», « De balade en foret, j’ai cru apercevoir sa silhouette me faisant un signe d’adieu… » – Quelques témoignages de personnes en deuil que l’on retrouve souvent.

Il n’est pas rare durant le deuil de ressentir une présence ou de percevoir des signes qui paraissent être bien plus qu’une simple coïncidence. Par crainte de ne pas être compris, on n’ose pas toujours parler de ces phénomènes sensoriels avec l’entourage. Or, le silence provoqué par ces non-dits peut accentuer des frustrations que quelques mots seulement suffiraient à estomper.

Car ces ressentis de manifestation de perdurance de la présence des défunts est un sentiment partagé par de nombreux endeuillés. Ils sont plus courant durant les premiers temps, lorsque le manque physique de la présence se fait plus que jamais ressentir et que l’on n’a pas encore totalement intégré la réalité de la perte. Particulièrement au cours des premiers mois, mais rarement au delà de la première année, même si ils peuvent aussi se produire plus tard au cours du deuil.

Comme de nombreux témoignages partagés sur le forum en attestent, ces perceptions sensorielles subjectives, ces signes ou expériences de sensation de contact avec un proche défunt sans intervention extérieure (aussi parfois qualifiées de VSCD – Vécu Subjectif de Contact avec un Défunt) méritent qu’on les aborde sans détours.

>> A lire sur le forum de témoignage : « Peut-t-il y avoir des signes ? »

C’est pourquoi nous avons interrogé Isabelle Carmoin, psychologue du réseau de soins palliatifs à domicile Océane depuis plus de 20 ans. Dans cette courte vidéo, elle nous partage son expérience et nous rassure sur ces signes qui peuvent se révéler être un vrai soutien afin d’appréhender l’absence définitive d’un être cher.

Les nombreux témoignages montrent que dans une grande majorité des cas, ces perceptions sont accueillies de manière apaisée. En s’appuyant sur différentes spiritualités, elles peuvent nourrir une nouvelle forme de lien réconfortant avec le défunt : donner la sensation que l’être cher « veille sur nous » et que le lien ne sera jamais rompu.

Néanmoins, nous devons vous mettre en garde contre une attente ou une recherche trop importante de ces signes. Car une quête active peut provoquer plus de frustration que d’apaisement et dans certains cas empêcher le bon déroulement du processus naturel de deuil.

Finalement, on se rend compte qu’il importe peu de savoir si ces sensations subjectives de contacts sensoriels avec le défunt sont une réalité ou une hallucination provoquée par le manque physique de la présence de l’être aimé. Le plus important est de prendre en considération les répercussions positives qu’elles peuvent avoir sur le vécu de deuil. Dans une large majorité des cas elles apportent un vrai réconfort pour traverser les premiers temps du deuil et participent à tisser progressivement un nouveau lien intérieur avec l’être cher.

Vous pouvez partager votre vécu de VSCD en toute sécurité sur le forum d’entraide.

deuil signes VSCD

A propos de l'auteur

Yacine Akhrib « N’hésitez pas à m’écrire si vous souhaitez échanger au sujet de votre perte ou si vous avez besoin de conseils pour aider un proche en deuil. »
Les signes durant le deuil : comment interpréter la présence des défunts ?
4 29 votes

Les recherches qui ont mené à cet article : « vscd, la poussière paranormal, Les signes du mal être de nos defunts, manifestation de défunts, présence d\un défunt, signe défunt ».

9 Commentaires

  1. Bonjour, merci “d’en parler”, cela permet d’accueillir la paix ou le réconfort de situations qui peuvent sembler irrationnelles, parfois, et qui peuvent rester délicates à évoquer avec des proches.
    Dans son livre “Au bonheur des morts” la philosophe Vinciane Despret développe avec simplicité cette relation entre ceux qui restent et ceux qui sont partis.
    Paul

  2. Merci pour cet article, heureuses sont les personnes qui ont un signe. Je pense que c’est une aide. Personnellement je n’en ai pas eu et je fais en sorte de ne pas en attendre, que cela vienne tout seul si cela doit venir. Mais cela doit apporter beaucoup de soulagement et douceur d’en vivre un.

    • Cher(e) endeuillé(e),

      Moi non plus je n’osais pas attendre de signes de mon bien aimé disparu.
      (Conjoint et compagnon de vie pendant longtemps).
      Mais après bientôt 2 ans de deuil, j’en ai déjà eu 2 qui ne trompent pas !
      ( L’ horloge qui s’arrête juste au jour et à l’heure de sa mort, pas la date
      anniversaire; et l’odeur subite très forte de son tabac, alors que je ne fume pas du tout !).
      Les 2 signes totalement inattendu, quand je ne pensais pas spécialement à lui.
      Je crois, en effet, que le chagrin des premiers temps, si intense, peut empêcher
      ce contact si précieux avec notre cher défunt. Nous ne les percevons pas.
      Ces signes sont venus alors que je faisais enfin des choses “bonnes pour moi”.
      Comme pour m’encourager à recommencer à vivre et je les prend en effet dans ce sens !
      Les personnes qui nous aiment ne veulent pas nous voir malheureux. La mort ne change rien
      à ça !
      Quand le lien a été si fort rien ne peut l’altérer, même la mort.
      Si tu ne connais pas ça, pense au principe d’intrication des particules de la physique quantique,
      qui fait que 2 particules qui ont été en contact restent en contact, même à très grande distance
      dans l’univers !
      Et nous sommes tous des poussières d’étoiles ! Donc pourquoi cela ne serait pas possible avec nos
      chers disparus ?
      C’est la même chose ! Voilà ma conviction profonde.
      Qui que ce soit que tu as perdu continu à vivre, pour lui ou elle ! C’est la plus grande preuve
      d’amour a leur donner !
      Et ne dis pas que je ne sais pas ce que sait de perdre un être cher, car si je le sais trop bien et
      c’est pourquoi j’ose ici te dire : revis ! Fais le pour toi et ton le bien aimé !
      Courage !

      • Bonjour j ai perdu mon compagnon de façon brutale le 6 août dernier. Il était athée. Je me revois lui dire au revoir l embrasser et puis 1h après plus nouvelles. Il s est éteint pendant son sommeil. Pour ma part je ressens une très forte énergie en moi. Énergie qui n est pas forcément la mienne. Et cela m empêche de dormir à certains moments de la nuit. J ai l impression qu il est là ne veut pas me laisser dans mon chagrin. Nous étions fusionnels. Je ne suis pas folle c est mon ressenti. Je ne sais ce que ça veut dire.

  3. Je suis contente de trouver ces textes sur le deuil car je traverse ce terrible moment avec la perte soudaine de ma soeur ainée.
    Je suis perdue depuis 15 jours, j’essaye de me changer les idées, je vais travailler, faire du sport mais chaque minute je pense à elle. Plusieurs sentiments m’envahissent : colère, tristesse, culpabilité, regrets…
    Je suis une maman et je ne veux pas que mes enfants me voient triste, j’ai une petite fille très sensible. J’envisage d’aller voir un psy pour raconter tous ces sentiments qui me traversent jour et nuit.
    Mes amis m’ont beaucoup aidé mais j’ai peur qu’ils m’abandonnent en pensant que le plus dur est passé. J’ai la chance de beaucoup communiquer et cela me soulage mais mon entourage a tendance à éviter le sujet…
    Je me retrouve dans vos textes, cela me rassure.
    Chaque jour je me dis que je dois être forte et rendre hommage à ma soeur.

  4. Bonjour,j’ai perdu mon chéri en avril dernier brutalement un cheval lui a fait du mal a la tête alors qu’il aller les nourrir enfin un accident, il n’a jamais été conscient, 4 jours plus tard il a été débranché.
    Nous avons été choqué nous avions tellement de projet, nous avons une petite fille de 3ans c était trop tôt.
    J’ai eu pas mal de signe, comme un matin j avais besoin de quelque chose dans le placard et quand j’y suis arrivé il était déjà ouvert, ensuite un soir j allume mon four pour me chauffer un peu vite fait je l oublie je sors les chiens et je me dis au j’ai oublié de l éteindre je me suis pressé pour rentrer l éteindre,mais c était déjà fait, et un matin je Part en voiture dans un épais brouillard, je n allume pas mes far car je suis en colère et je me dis tempi, mais arrivé en ville mes far été allumer. Tous sa qui suivez sont décès en une semaine.
    Ensuite 15jours plus tard mon portable la télé deconne.
    La télé sa dure pas mais mon portable changer de fond d écran plusieurs fois par jour alors que je mettez une photo de lui le fond d écran régulièrement ce changer pour être un fond d écran noir installer d origine dans le tel,pendant 3jours toute la journée, et puis j’ai pensé que c était lui alors sa c’est arrêté,
    Pour ne le faire que le matin non pas quand je me lever mais quand je me préparer, quand je revenais voir il était changer toujours avent que j aille travailler comme un bonjour ou un je t aime,
    Et puis un samedi je me lève 2heures plus tard, le fond d écran a changer 2h plus tard aussi, dans la journée je parter faire une sortie et j’ai oublié de lui dire au revoir et le temps que j arrive a la voiture le fond d écran été changé toujours le même.
    Pendant 10jours sa a duré. Et j’ai eu plein d autre petit signe.
    Mais depuis un mois environ plus rien.
    Céline.

    Ensu

  5. Bjr je cherche désespérément ces signes je viens de perdre ma petite soeur je pense juste que suis tellement en colère et tout aussi dévastée que rien je ne vois rien

  6. Frédéric Blainville

    Bonjour,

    J’ai perdu ma mère dimanche matin d’un infarctus à l’âge de 73 ans. A l’écoute des signes qu’elle pourrait envoyer pendant le deuil, je suis resté attentif à la moindre manifestation, au moindre événement inhabituel, à la moindre coïncidence. A vrai dire, j’imaginais plutôt des petits détails anodins pas nécessairement très significatif en tâchant toutefois de ne pas tomber dans une surinterprétation.

    Hier soir, alors que je parlais à mon frère qui était devant moi dans la maison de mes parents, mon téléphone portable à la main, un musique assez forte s’est soudainement déclenchée et a interrompu notre conversation. Étonné, je regarde mon téléphone pour arrêter celle-ci et vois que l’application Spotify s’est déclenchée sur un playlist “Fête des mères” (qui regroupe plusieurs chansons en hommage aux mamans). Ce qui est étonnant, c’est que je n’avais recherché, sélectionné ni écouté cette playlist auparavant.

    Évidemment, cet événement inhabituel pourrait probablement être expliqué de manière très logique et libre à chacun de penser qu’il n’a aucune signification particulière, mais je ressens cet événement inattendu comme une interpellation, un signe.

    Il me plait de penser qu’il s’agit bien d’un message adressé par ma mère. Mais finalement, les signes en eux-mêmes m’apparaissent secondaires. A mon sens, c’est l’apaisement, le réconfort qu’ils apportent lors du deuil qui importe vraiment.

  7. Bonsoir, personnellement j’en ai parlé 8 certains proches, qui m’ont crue ou pas. C’était réel et je n’ai jamais pensé que j etais folle : ils sont vraiment avec nous.
    J ai perdu maman le 23 janvier 2018 et à 1h45 mon portable s est éteint en meme temps qu’elle, je n’arrivais plus ni à l’eteindre ni le rallumer, j ai dû enlever la carte et il est reparti. Elle est venue me dire “je suis partie” (à l hôpital apres 15 jours de souffrances. J en pkeure encore aujourd’hui tant c est encore dur pour moi. Il me semble avoir perdu une partie de moi, partie avec elle. Je vais à peine mieux car elle me manque beaucoup encore.
    Quelques mos mois après maman s est manifestée plusieurs fois et je savais que c etait elle ” elle frappair de petits discrets sur ma tête de lit ; les 1eres fois j ai eu peur puis je m y suis fait et je lui parlais ; en fait j ai eu ce ressenti qu qu’elle a eu du mal à partir. Je sentais son stress, la pauvre… elle venais chaque fois qu’il allair se passer quelque chose de mauvais surtout mais je ne l ai compris que plus tard. Puis plus rien..
    Le 11 novembre 2018 et jusqu’à la fin decembre elle est venue tous les matins vers 5h30 ; j ai fini par lui dire maman tu viens trop tôt et elle est venue une heure plus tard par la suite. Elle aimair que je lui raconte ma journée ou autre chose. Elle me répondait certaines fois par un coup pour oui, ou alors refrappait pour que je continue. Cela m a beaucoup stressée et fatiguée.
    A partir du 1er janvier 2019 plus rien… mais elle est venue me souhaiter mon anniversaire le 11 fevrier, puis le 11 mars pour son anniversaire : elle m a fair comprendre que j allais tombet malade et depuis plus de nouvelles et je suis effectivement tombée malade : déchirure de la cornée suivie d une dépression… un an apres son décès. Je pense qu elle a compris ma souffrance et a cessé. Sa vie continue ailleurs en tant qu énergie elle est bien m’a t-elle dit. Elle n est plus là physiquement, le plus dur à accepter. Je pleure moins et j avance doucement en acceptant cet état de fait.
    J ai lu quelque part que nos défunts sont près de nous et que nous ne pouvons les voir. Je suis certaine qu’ils nous aident et nous soutiennent, comme un être de lumiere… notre âme est éternelle ⭐ je suis la seule de la fratrie de 5 enfants à avoir vécu ces manifestations. Je suis l’aînée et nous avons été très proches tout au long de sa vie : 87 ans, atteinte de démence, de DMLA, puis lymphome et épanchement pleural qui l a emportée (hospitalisée pour détresse respiratoire et je ne souhaite ça à personne vu le protocole hospiralier, très dur pour le malade et insupportable pour un humain).
    Je suis heureuse d’avoir vécu ces contacts qui me confirment ce que je pense : la vie après la mort… merci de m avoir lue et courage a vous qui avez petdu un être aimé
    Anne Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *