La musique bouleverse et transporte bien au delà des mots et n’exige pas d’être comprise, elle demande juste à être accueillie.

Lorsque les paroles viennent à manquer, lorsque les mots sont étouffés par la peine, la musique devient une voie royale pour pallier à l’indicible et vivre pleinement ses émotions.

On vous propose une sélection des plus belles chansons françaises qui parlent de la mort et du deuil d’un proche. En espérant qu’elles puissent être la source d’un peu de réconfort.

> Retrouvez également les plus belles citations sur la mort et le deuil.

Et vous, quelles sont les chansons qui vous rappellent l’être aimé ? Quelle musique ou chanson à été diffusé durant l’enterrement d’un proche ? Quelle musique aimeriez-vous à votre enterrement ?
Participez dans les commentaires, nous ajouterons vos contributions.

Grégoire – Chanson pour un enterrement

> Découvrir les paroles de Chanson pour un enterrement <

Je ne crois pas que tu meurs
Je ne crois pas que je pleure
Non je n’y crois pas
Je n’crois pas que tu t’en vas dans ce cercueil seule et froid

Non je n’y crois pas
Car je crois que tu es là
Que tu marches auprès de moi
Oui ça j’y crois
Et je crois bien que tu restes
A côté dans l’autre pièce
Oui ça j’y crois
Je ne crois pas à l’enfer
De te voir là sur la Terre
Non je n’y crois pas

Je ne crois pas au silence
A la peur ou à l’absence
Non je n’y crois pas
Mais je crois que tu es là
Dans mon coeur au fond de moi
Oui ça j’y crois
Et je crois que tu me sers
Comme tu me serrais hier

Oui ça j’y crois
Oui je crois que tu m’embrasses
Que personne ne te remplace
Oh oui ça j’y crois
Et j’y croirai pour toujours
Tant qu’il reste de l’amour
Oui crois-moi
Je ne crois pas à la mort
De l’esprit même si le corps lui un jour s’en va

Car je crois bien que tu restes
A côté dans l’autre pièce
Oui ça j’y crois
Et j’y croirai pour toujours
Car ça ne meurt jamais l’amour
Oui crois-moi
Oui j’y croirai pour toujours
Car ça ne meurt jamais l’amour

Et moi ça j’y crois
Oui j’y croirai pour toujours
Car il ne meurt pas l’amour que j’ai pour toi

 
 

Partir avant les miens – Daniel Balavoine (1983)

> Découvrir les paroles de Partir avant les miens <

Petite foule dense
Autour d’un corps s’endormant
Douceur immense
Pour le départ d’un parent
Calmement
Peint aux couleurs de l’artifice
Des bleus lisses et roses et blancs
Et lentement
Visages tendres sur l’herbe glissent
Se sourient en chuchotant
Et sans le moindre tourment
Ils fêtent mon enterrement

Cendres folles et s’envolent
Sous les yeux pâles et contents
Et s’unissent aux lucioles
Pour vivre un dernier instant
Et à jamais
Restent en suspens

Et j’ai souvent souhaité
Partir avant les miens
Pour ne pas hériter
De leur flamme qui s’éteint
Et m’en aller
En gardant le sentiment
Qu’ils vivront éternellement
Et simplement
Qu’ils fassent que la nuit soit claire
Comme aux feux de la Saint-Jean
Que leurs yeux soient grands ouverts
Pour fêter mon enterrement

Père et mère, sœurs et frères
Je vous aime puissamment
N’adresser aucune prière
Où que j’aille je vous attends
La poussière
Vit hors du temps

Il faut rester à la lumière
Dansez, buvez en me berçant
Que je vous aime en m’endormant

 
 
 

Evidemment – France Gall (1987)

> Découvrir les paroles d'Evidemment <

Y a comme un goût amer en nous
Comme un goût de poussière dans tout
Et la colère qui nous suit partout

Y a des silences qui disent beaucoup
Plus que tous les mots qu’on avoue
Et toutes ces questions qui ne tiennent pas debout

Evidemment
Evidemment
On danse encore
Sur les accords
Qu’on aimait tant

Evidemment
Evidemment
On rit encore
Pour les bêtises
Comme des enfants
Mais pas comme avant

Et ces batailles dont on se fout
C’est comme une fatigue, un dégoût
A quoi ça sert de courir partout
On garde cette blessure en nous
Comme une éclaboussure de boue
Qui n’change rien, qui change tout

Evidemment
Evidemment
On rit encore
Pour les bêtises
Comme des enfants
Mais pas comme avant
Pas comme avant
Y a comme un goût amer en nous
Comme un goût de poussière dans tout
Et la colère qui nous suit partout

Y a des silences qui disent beaucoup
Plus que tous les mots qu’on avoue
Et toutes ces questions qui ne tiennent pas debout

Evidemment
Evidemment
On danse encore
Sur les accords
Qu’on aimait tant

Evidemment
Evidemment
On rit encore
Pour les bêtises
Comme des enfants
Mais pas comme avant

Et ces batailles dont on se fout
C’est comme une fatigue, un dégoût
A quoi ça sert de courir partout
On garde cette blessure en nous
Comme une éclaboussure de boue
Qui n’change rien, qui change tout

Evidemment
Evidemment
On rit encore
Pour les bêtises
Comme des enfants
Mais pas comme avant
Pas comme avant

 
 
 

Vole – Céline Dion (1995)

> Découvrir les paroles de Vole <

Vole vole petite aile
Ma douce, mon hirondelle
Va t’en loin, va t’en sereine
Qu’ici rien ne te retienne

Rejoins le ciel et l’éther
Laisse-nous laisse la terre
Quitte manteau de misère
Change d’univers

Vole vole petite soeur
Vole mon ange, ma douleur
Quitte ton corps et nous laisse
Qu’enfin ta souffrance cesse

Va rejoindre l’autre rive
Celle des fleurs et des rires
Celle que tu voulais tant
Ta vie d’enfant

Vole vole mon amour
Puisque le nôtre est trop lourd
Puisque rien ne te soulage
Vole à ton dernier voyage

Lâche tes heures épuisées
Vole, tu l’as pas volé
Deviens souffle, sois colombe
Pour t’envoler

Vole, vole petite flamme
Vole mon ange, mon âme
Quitte ta peau de misère
Va retrouver la lumière

 
 
 

Putain de camion – Renaud (1988)

> Découvrir les paroles de Putain de camion <

Putain c’est trop con
Ce putain d’ camion
Mais qu’est-ce qu’y foutait là
Putain de vie d’ merde
T’as roulé dans l’herbe
Et nous, tu nous plantes là

J’espère au moins qu’ là-haut
Y a beaucoup moins d’ salauds

Tu nous laisses avec les chiens
Avec les méchants les crétins
Sous un soleil qui brille moins fort et moins loin
J’ voudrais m’ blottir dans un coin
Avec Marius avec Romain
Pleurer avec eux jusqu’à la saint-glinglin

Putain j’ai la rage
Contre ce virage
Et contre ce jour-là
Où tu t’es vautré
Dire qu’ c’était l’été
Dans ma tête y fait froid

J’espère au moins qu’ là-haut
T’as acheté un vélo

Lolita a plus d’ parrain
Nous on a plus notre meilleur copain
T’étais un clown mais t’étais pas un pantin
Enfoiré on t’aimait bien
Maintenant on est tous orphelins
Putain d’ camion, putain d’ destin, tiens ça craint

Enfoiré on t’aimait bien
Maintenant on est tous orphelins
Putain d’ camion, putain d’ destin, tiens ça craint

 
 
 

Nos absents – Grand Corps Malade(2010)

> Découvrir les paroles de Nos absents <

C’est pas vraiment des fantômes, mais leur absence est tellement forte,
qu’elle crée en nous une présence qui nous rend faible, nous supporte.

C’est ceux qu’on a aimé qui créaient un vide presque tangible, car l’amour qu’on leur donnait est orphelin, il cherche une cible.
Pour certains on le savait, on s’était préparé au pire, mais d’autres ont disparu d’un seul coup, sans prévenir.
On leur a pas dit au revoir, ils sont partis sans notre accord, car la mort a ses raisons que notre raison ignore.
Alors on s’est regroupé d’un réconfort utopiste. A plusieurs on est plus fort mais on est pas moins triste.
C’est seul qu’on fait son deuil, car on est seul quand on ressent. On apprivoise la douleur et la présence de nos absents. Nos absents sont toujours là, à l’esprit et dans nos souvenirs. Sur ce film de vacances, sur ces photos pleines de sourires.
Nos absents nous entourent et resteront à nos côtés, ils reprennent vie dans nos rêves, comme si de rien n’était.

On se rassure face à la souffrance qui nous serre le cou, en se disant que là où ils sont, ils ont sûrement moins mal que nous.
Alors on marche, on rit, on chante, mais leur ombre demeure, dans un coin de nos cerveaux, dans un coin de notre bonheur.
Nous on a des projets, on dessine nos lendemains. On décide du chemin, on regarde l’avenir entre nos mains. Et au cœur de l’action, dans nos victoires ou nos enfers, on imagine de temps en temps que nos absents nous voient faire.
Chaque vie est un miracle, mais le final est énervant. J’me suis bien renseigné, on en sortira pas vivant. Faut apprendre à l’accepter pour essayer de vieillir heureux, mais chaque année nos absents sont un peu plus nombreux.
Chaque nouvelle disparition transforme nos cœurs en dentelle, mais le temps passe et les douleurs vives deviennent pastelles. Ce temps qui pour une fois est un véritable allié. Chaque heure passée est une pommade, il en faudra des milliers.

Moi les morts, les disparus, je n’en parle pas beaucoup. Alors j’écris sur eux, je titille les sujets tabous. Ce grand mystère qui nous attend, notre ultime point commun à tous. Qui fait qu’on court après la vie, sachant que la mort est à nos trousse.
C’est pas vraiment des fantômes, mais leur absence est tellement forte, qu’elle crée en nous une présence qui nous rend faible, nous supporte. C’est ceux qu’on a aimé qui créait un vide presque infini, qu’inspirent des textes premier degré. Faut dire que la mort manque d’ironie.

 
 
 

Le Paradis Blanc – Michel Berger (1990)

> Découvrir les paroles de Paradis Blanc <

Il y a tant de vagues et de fumée
Qu’on arrive plus à distinguer
Le blanc du noir
Et l’énergie du désespoir
Le téléphone pourra sonner
Il n’y aura plus d’abonné
Et plus d’idée
Que le silence pour respirer
Recommencer là où le monde a commencé

Je m’en irai dormir dans le paradis blanc
Où les nuits sont si longues qu’on en oublie le temps
Tout seul avec le vent
Comme dans mes rêves d’enfant
Je m’en irai courir dans le paradis blanc
Loin des regards de haine
Et des combats de sang
Retrouver les baleines
Parler aux poissons d’argent
Comme, comme, comme avant

Y a tant de vagues, et tant d’idées
Qu’on arrive plus à décider
Le faux du vrai
Et qui aimer ou condamner
Le jour où j’aurai tout donné
Que mes claviers seront usés
D’avoir osé
Toujours vouloir tout essayer
Et recommencer là où le monde a commencé

Je m’en irai dormir dans le paradis blanc
Où les manchots s’amusent dès le soleil levant
Et jouent en nous montrant
Ce que c’est d’être vivant
Je m’en irai dormir dans le paradis blanc
Où l’air reste si pur
Qu’on se baigne dedans
A jouer avec le vent
Comme dans mes rêves d’enfant
Comme, comme, comme avant

Parler aux poissons
Et jouer avec le vent
Comme dans mes rêves d’enfant
Comme avant

 
 
 

On se retrouvera – Francis Lalanne (1986)

> Découvrir les paroles de On se retrouvera <

Promets-moi si tu me survis
D’être plus fort que jamais
Je serai toujours dans ta vie
Près de toi, je te promets
Et si la mort me programme
Sur son grand ordinateur
De ne pas en faire un drame
De ne pas en avoir peur

Pense à moi, comme je t’aime
Et tu me délivreras
Tu briseras l’anathème
Qui me tient loin de tes bras
Pense à moi, comme je t’aime
Rien ne nous séparera
Même pas les chrysanthèmes
Tu verras, On se retrouvera

N’oublie pas ce que je t’ai dit
L’amour est plus fort que tout
Ni l’enfer ni le paradis
Ne se mettront entre nous
Et si la mort me programme
Sur son grand ordinateur
Elle ne prendra que mon âme
Mais elle n’aura pas mon cœur

Pense à moi, comme je t’aime
Et tu me délivreras
Tu briseras l’anathème
Qui me tient loin de tes bras
Pense à moi, comme je t’aime
Rien ne nous séparera
Même pas les chrysanthèmes
Tu verras, On se retrouvera
On se retrouvera
On se retrouvera…

 
 
 

Tu ne m’as pas laissé le temps – David Hallyday (1999)

> Découvrir les paroles de Tu ne m’as pas laissé le temps <

J’reste
Avec mes souvenirs
Ces morceaux de passé
Comme un miroir en éclats de verre
Mais à quoi ça sert

C’que j’voulais te dire
Reste sur des pages blanches
Sur lesquelles je peux tirer un trait
C’était juste hier

[Refrain] :
Tu ne m’as pas laisser le temps
De te dire tout c’que je t’aime
Et tout c’que tu me manques

On devrait toujours dire avant
L’importance que les gens prennent
Tant qu’il est encore temps
Mais tu ne m’as pas laissé le temps

Toi qui m’as tout appris
Et m’as tant donné
C’est dans tes yeux que je grandissais
Et me sentais fier

Pourquoi sans prévenir
Un jour tout s’arrête
Et vous laisse encore plus seul sur terre
Sans savoir quoi faire

[Refrain]

On devrait toujours dire avant
L’importance que les gens prennent
Tant qu’il est encore temps
Tu n’m’as pas laissé le temps

 
 
 

Trop tard – Gérald de Palmas (2001)

> Découvrir les paroles de Trop tard <

J’ai fermé toutes les portes,
éteint les lumières
Pensé à toi très fort , assis par terre
Et moi qui étais sûr que tu étais
Immortelle
Aujourd’hui c’est si dur,
Moi en bas toi au ciel

Trop tard pour te le dire ,tu es partie
Trop tard pour te l’écrire,
Tes yeux ne pourront
Plus jamais me lire

Mes souvenirs m’entraînent
Il y a si longtemps
Des regrets, de la peine,
J’en ai tellement
Tu m’as donné tes jours,
Tes nuits et ton amour
Protégé des mauvais moments
Et des gens autour

Mais c’est trop tard
pour te le dire ,tu es partie
Trop tard pour te l’écrire,
Tes yeux ne pourront
Plus jamais me lire
Et quand on devra t’ensevelir
Sur la pierre on pourra lire
Mais qui pourra lire

Trop tard pour te le dire ,tu es partie
Trop tard pour te l’écrire,
Tes yeux ne pourront
Plus jamais me lire

 
 
 
chanson enterrement

See Also

Sois tranquille – Emmanuel Moire (2009)

> Découvrir les paroles de Sois tranquille <

Je sais la peine, je sais les pleurs et les pensées Que les mots ne peuvent apaiser Je sais l’absence, je sais le manque et les regrets Les souvenirs qu’il faut revivre et partager Je sais tout ce qui est pour toi

Refrain: Sois tranquille Tout va bien Sois tranquille Je suis serein Je repose en paix où je vais Sois tranquille Ce n’est rien Sois tranquille J’en ai besoin Et je m’en sers Je me libère Enfin Je sais le temps, je sais les heures, les nuits passées Que les rêves ne peuvent soulager Je sais l’effort et le courage à retrouver Se souvenir qu’il faudra vivre et continuer Je sais tout ce qui est pour toi Sois tranquille Tout va bien Sois tranquille Je suis serein Je repose en paix où je vais Sois tranquille Ce n’est rien Sois tranquille J’en ai besoin Et n’oublie pas, n’oublie pas Je suis la… Je suis la Je suis la Je suis la Sois tranquille Tout va bien Sois tranquille Je suis serein Je repose en paix où je vais Sois tranquille Et sois certain Où que tu sois Je veille sur toi Mon frère…

 
 
 

Barbara – Nantes

> Découvrir les paroles de Nantes <
Il pleut sur Nantes Donne-moi la main Le ciel de Nantes Rend mon cœur chagrin Un matin comme celui-là Il y a juste un an déjà La ville avait ce teint blafard Lorsque je sortis de la gare Nantes m’était encore inconnue Je n’y étais jamais venue Il avait fallu ce message Pour que je fasse le voyage: « Madame soyez au rendez-vous Vingt-cinq rue de la Grange-au-Loup Faites vite, il y a peu d’espoir Il a demandé à vous voir. » A l’heure de sa dernière heure Après bien des années d’errance Il me revenait en plein cœur Son cri déchirait le silence Depuis qu’il s’en était allé Longtemps je l’avais espéré Ce vagabond, ce disparu Voilà qu’il m’était revenu Vingt-cinq rue de la Grange-au-Loup Je m’en souviens du rendez-vous Et j’ai gravé dans ma mémoire Cette chambre au fond d’un couloir Assis près d’une cheminée J’ai vu quatre hommes se lever La lumière était froide et blanche Ils portaient l’habit du dimanche Je n’ai pas posé de questions A ces étranges compagnons J’ai rien dit, mais à leurs regards J’ai compris qu’il était trop tard Pourtant j’étais au rendez-vous Vingt-cinq rue de la Grange-au-Loup Mais il ne m’a jamais revue Il avait déjà disparu Voilà, tu la connais l’histoire Il était revenu un soir Et ce fut son dernier voyage Et ce fut son dernier rivage Il voulait avant de mourir Se réchauffer à mon sourire Mais il mourut à la nuit même Sans un adieu, sans un « je t’aime » Au chemin qui longe la mer Couché dans le jardin des pierres Je veux que tranquille il repose Je l’ai couché dessous les roses Mon père, mon père Il pleut sur Nantes Et je me souviens Le ciel de Nantes Rend mon cœur chagrin
 
 
 

Claude Nougaro – Il faut tourner la page

> Découvrir les paroles de Il faut tourner la page <
Il faut tourner la page Changer de paysage Le pied sur une berge Vierge Il faut tourner la page Toucher l’autre rivage Littoral inconnu Nu Et là, enlacer l’arbre La colonne de marbre Qui fuse dans le ciel Tel Que tu quittes la terre Vers un point solitaire Constellé de pluriel Il faut tourner la page Redevenir tout simple Comme ces âmes saintes Qui disent dans leurs yeux Mieux Que toutes les facondes Des redresseurs de monde Des faussaires de Dieu Il faut tourner la page Jeter le vieux cahier Le vieux cahier des charges Oh ! yeah ! Il faut faire silence Traversé d’une lance Qui fait saigner un sang Blanc Il faut tourner la page Aborder le rivage Où rien ne fait semblant Saluer le mystère Sourire Et puis se taire
 
 
 

Daniel GUICHARD – Mon vieux

> Découvrir les paroles de Mon vieux <
Dans son vieux pardessus râpé Il s’en allait l’hiver, l’été Dans le petit matin frileux Mon vieux. Y avait qu’un dimanche par semaine Les autres jours, c’était la graine Qu’il allait gagner comme on peut Mon vieux. L’été, on allait voir la mer Tu vois c’était pas la misère C’était pas non plus l’paradis Hé oui tant pis. Dans son vieux pardessus râpé Il a pris pendant des années L’même autobus de banlieue Mon vieux. L’soir en rentrant du boulot Il s’asseyait sans dire un mot Il était du genre silencieux Mon vieux. Les dimanches étaient monotones On n’recevait jamais personne Ça n’le rendait pas malheureux Je crois, mon vieux. Dans son vieux pardessus râpé Les jours de paye quand il rentrait On l’entendait gueuler un peu Mon vieux. Nous, on connaissait la chanson Tout y passait, bourgeois, patrons, La gauche, la droite, même le bon Dieu Avec mon vieux. Chez nous y avait pas la télé C’est dehors que j’allais chercher Pendant quelques heures l’évasion Tu sais, c’est con! Dire que j’ai passé des années A côté de lui sans le r’garder On a à peine ouvert les yeux Nous deux. J’aurais pu c’était pas malin Faire avec lui un bout d’chemin Ça l’aurait p’t’-êt’ rendu heureux Mon vieux. Mais quand on a juste quinze ans On n’a pas le cœur assez grand Pour y loger tout’s ces chos’s-là Tu vois. Maintenant qu’il est loin d’ici En pensant à tout ça, j’me dis « J’aim’rais bien qu’il soit près de moi » PAPA…
 
 
 

Françoise Hardy – Tant de Belles Choses

> Découvrir les paroles de Tant de Belles Choses <
Même s’il me faut lâcher ta main Sans pouvoir te dire « à demain » Rien ne défera jamais nos liens Même s’il me faut aller plus loin Couper les ponts, changer de train L’amour est plus fort que le chagrin L’amour qui fait battre nos coeurs Va sublimer cette douleur Transformer le plomb en or Tu as tant de belles choses à vivre encore Tu verras au bout du tunnel Se dessiner un arc-en-ciel Et refleurir les lilas Tu as tant de belles choses devant toi Même si je veille d’une autre rive Quoi que tu fasses, quoi qu’il t’arrive Je serai avec toi comme autrefois Même si tu pars à la dérive L’état de grâce, les forces vives Reviendront plus vite que tu ne crois Dans l’espace qui lie le ciel et la terre Se cache le plus grand des mystères Comme la brume voilant l’aurore Il y a tant de belles choses que tu ignores La foi qui abat les montagnes La source blanche dans ton âme Penses-y quand tu t’endors L’amour est plus fort que la mort Dans le temps qui lie ciel et terre Se cache le plus beau des mystères Penses-y quand tu t’endors L’amour est plus fort que la mort
 
 
 

Pierre Bachelet Partis avant d’avoir tout dit

> Découvrir les paroles de Partis avant d'avoir tout dit <
Ils avaient le coeur en bleu Ils avaient le temps, la vie devant eux Mais l’éclair, le tonnerre leur a fauché Leur jeunesse et leurs idées Une phrase interrompue Ce rire étonné qu’on n’entendra plus Souvenirs d’avenir Stylo brisé, ils avaient priorité Partis avant d’avoir tout dit Partis avant d’avoir aimé Avant même d’avoir fini de commencer Partis avant d’avoir tout dit Partis avant d’avoir chanté D’avoir fait le tour des années D’avoir fait l’amour D’avoir tout donné Dans sa chambre où tout l’attend Il a laissé là ses cours d’étudiant Une photo quelque part Dernières vacances Qui vous dit Dans le silence : Partis avant d’avoir tout dit Partis avant d’avoir aimé Avant même d’avoir eu la vie pour exister Partis avant d’avoir tout dit Partis avant d’avoir chanté D’avoir pris la vie comme elle vient Aimer les copains, sauver l’amitié L’encre sèche dans l’encrier À qui le courage de le refermer ? Ce qui reste sans eux, c’est encore eux Ça vous brûle au fond des yeux Partis avant d’avoir tout dit Partis avant d’avoir aimé Avant même d’avoir fini de commencer Partis avant d’avoir tout dit Partis avant d’avoir chanté D’avoir fait le tour des années D’avoir fait l’amour D’avoir tout donné Partis avant d’avoir tout dit Partis avant d’avoir aimé Avant même d’avoir écrit ce qu’ils étaient Partis avant d’avoir tout dit Partis avant d’avoir chanté D’avoir fait le tour des années D’avoir fait l’amour D’avoir tout donné Partis avant d’avoir tout dit Partis avant d’avoir aimé Avant même d’avoir écrit ce qu’ils voulaient
 
 
 

Chanson et texte enterrement

Celine Dion- Encore un soir

> Découvrir les paroles de Encore un soir <
Je ne crois pas que tu meurs Je ne crois pas que je pleure Non je n’y crois pas Je n’crois pas que tu t’en vas dans ce cercueil seule et froid Non je n’y crois pas Car je crois que tu es là Que tu marches auprès de moi Oui ça j’y crois Et je crois bien que tu restes A côté dans l’autre pièce Oui ça j’y crois Je ne crois pas à l’enfer De te voir là sur la Terre Non je n’y crois pas Je ne crois pas au silence A la peur ou à l’absence Non je n’y crois pas Mais je crois que tu es là Dans mon coeur au fond de moi Oui ça j’y crois Et je crois que tu me sers Comme tu me serrais hier Oui ça j’y crois Oui je crois que tu m’embrasses Que personne ne te remplace Oh oui ça j’y crois Et j’y croirai pour toujours Tant qu’il reste de l’amour Oui crois-moi Je ne crois pas à la mort De l’esprit même si le corps lui un jour s’en va Car je crois bien que tu restes A côté dans l’autre pièce Oui ça j’y crois Et j’y croirai pour toujours Car ça ne meurt jamais l’amour Oui crois-moi Oui j’y croirai pour toujours Car ça ne meurt jamais l’amour Et moi ça j’y crois Oui j’y croirai pour toujours Car il ne meurt pas l’amour que j’ai pour toi
 
 
 

Marc Dupré – Ton départ

> Découvrir les paroles de Ton départ <
Ça ira, t’en fais pas Laisse aller Je reste fort à tes côtés
 
Prends ma main, jusqu’à la fin J’essaierai D’avancer sans tomber
J’ai peur de ton départ Que tout s’arrête là
C’est encore bien trop tôt Et c’est toi qu’il me faut Pour tenir ici-bas J’ai peur de ton départ
Chaque jour, un peu trop lourd Tu t’en vas
Quittes le monde à petits pas
Je me battrai pour continuer Mais sans toi Comment trouver ma voie?
J’ai peur de ton départ Que tout s’arrête là
C’est encore bien trop tôt Et c’est toi qu’il me faut Pour tenir ici-bas J’ai peur de ton départ
J’ai peur de ton départ Du dernier au revoir
C’est encore bien trop tôt Ta voix comme un écho Tu t’éloignes déjà
J’ai peur de ton départ Que tout s’arrête là
C’est encore bien trop tôt Et c’est toi qu’il me faut Pour tenir ici-bas J’ai peur de ton départ
Ça ira, t’en fais pas Laisse aller Ton dernier souffle, je suis à tes côtés
 
 
 

Pit Baccardi – Si loin de toi

> Découvrir les paroles de Si loin de toi <
J’ai pas eu besoin d’enlever la mer de la côte d’azur Je m’assierais plutôt au bord en l’admirant c’est sûr J’envie à l’être d’avoir avec lui ce qu’il a de plus cher Sans chercher à lui prendre car je sais ce que ça vaut L’absence est à l’amour ce qu’est au feu le vent attiseur Éteint le petit allume le grand tu me manques J’ai cherché à comprendre : on m’a dit « c’est ça la vie » Envie de toi, envie d’émois parfois je me sens trahi Je suis cet arbre sans feuilles ce stylo sans encre C’est la sécheresse en moi-même en saison de pluie Je ne peux rien cultiver d’autre si ce n’est la tristesse Christ, est-ce une manière de me dire Que je n’ai pas le droit à tout ? C’est le coeur qui parle, la main qui tremble Sur des feuilles mortes Et une tête qui pense toujours si t’étais en vie Si t’étais en vie Si loin de toi je suis si seul tu me manques Si loin de toi je suis si seul tu me manques maman Un soir tu m’as pris dans tes bras en me disant « je t’aime fils » J’ai plissé les yeux collé ma tête sur ton torse Qui sait ce que j’ai ressenti au moment Où du bruit au balcon me réveilla Ce n’était qu’un rêve à l’intérieur, c’est grève d’une minute Ville morte à minuit heure noire Pour une nuit blanche où je voyais rouge Dois-je en vouloir à la vie ou à Dieu Vu que c’est lui qui la propose et en dispose ? La vie me fait rire, me fait pleurer, me fait même pleurer de rire C’est juste un rêve dont la mort nous réveille 9 mois après ma naissance on t’apostrophe de là-haut Tu me manques Si loin de toi je suis si seul tu me manques Si loin de toi je suis si seul tu me manques maman Mon cœur était vierge, avait peur de saigner Mais le malheur a forcé et a percé Je suis en manque maman, je deviens fou, je n’ai pas d’asile Mais j’avance quand même mon asile le plus pur est ton sein Chaque pas que je fais dans la vie est juste un pas de plus vers toi J’ai songé au chemin le plus court mais est-ce vraiment un raccourci ? La vie me va mal, la mort m’ira peut être mieux Je suis jeune, flambant à leurs yeux Mais je commence à me faire vieux dans ma tête Toute ma vie, c’est le doute, les dettes Ce que je goûte m’embête Me dégoûte j’arrête tout je mets pause ou eject Carpe diem Je fais partie du cercle des poètes de la rue Mais je serais peut-être mieux mort que vivant maman J’ai le mal de vivre, pas mal que je t’enivre avec mes maux Ma vie : un livre avec un tas de poussière dessus J’écris, mon bide est noué, j’ai peur L’avouer c’est hors mes principes Mais là c’est plus fort que moi Où est le diable ? plus je grandis plus Dieu est petit Je te rejoindrai au paradis dans un train d’enfer Tu me manques Si loin de toi je suis si seul tu me manques Si loin de toi je suis si seul tu me manques maman

Joyce Jonathan – Depuis

> Découvrir les paroles de Depuis <
Comme un enfant, j’ai cassé ma tirelire Pour un cadeau que j’voulais t’offrir J’ai pas un rond mais ça me fait rire Je vis d’amour et d’eau fraîche, de larmes de plaisir Comme un écolier, je t’ai vu partir Quand les parents t’apprennent à grandir J’ai compris quel était notre avenir J’avais rien vu venir, rien vu venir Je pense à toi souvent depuis J’m’endors avec ton souvenir Il y a comme une place vide dans mon lit Je pense à toi souvent depuis J’peux pas me dire que c’est fini Il y a comme une place vide dans mon lit Comme une maman j’ai voulu te chérir / retenir Te garder plus longtemps sous mon toit Comme une amie j’ai fini par te dire Pars demain si tu veux, je serai toujours là Je pense à toi souvent depuis J’m’endors avec ton souvenir Il y a comme une place vide dans mon lit J e pense à toi souvent depuis J’peux pas me dire que c’est fini Il y a comme une place vide dans mon lit Comme un militaire je joue l’insensible Et je ne fais plus rien sans réfléchir Mes amours sont fades et sans désir Et je pense au passé, je conjugue au passé Je pense à toi souvent depuis J’m’endors avec ton souvenir Il y a comme une place vide dans mon lit Je pense à toi souvent depuis J’peux pas me dire que c’est fini Il y a comme une place vide dans mon lit
 
 

Caroline Costa – Comment vivre sans toi

> Découvrir les paroles de Comment vivre sans toi <
Je ne trouve même plus les mots Pour te parler de mon coeur L’espoir n’est plus qu’un tombeau Où l’on enterre le bonheur Tous les pétales de ma vie se sont fanés aujourd’hui Reste nos souvenirs d’hier Et pour ce jour nos prières Mais comment vivre sans toi Si tu n’es plus là Mon coeur te cherche Mais mes yeux ne te trouvent pas Mais comment vivre sans toi Si tu n’es plus là Qu’on prenne mon âme Mais crois moi je ne t’ oublierais pas Qu’on parle de nous au passé Je ne peux pas l’accepter Je te ressens près de moi Mais ces gens ne te voient pas J’ai tellement froid recouvre-moi J’entends ta voix mais ne te vois pas Donnes moi la main Sans toi je ne suis plus rien Mais comment vivre sans toi Si tu n’es plus là Mon coeur te cherche Mais mes yeux ne te trouvent pas Mais comment vivre sans toi Si tu n’es plus là Qu’on prenne mon âme Mais crois moi je ne t’ oublierais pas Je cherche l’espoir qui m’aidera À vaincre ce destin Je cherche au loin le paysage heureux Que tu n’a pas Je pleure Je ne te vois pas Je t’appelle Tu ne m’entends pas Je t’aime !!! J’ai besoin de toi Je t’en pris Reviens vers moi Aaaaaaaaaaaaaa Mais comment vivre sans toi Si tu n’es plus là Mon coeur te cherche Mais mes yeux ne te trouvent pas
 
 
 

Calogero – Le portrait

> Découvrir les paroles de Le portrait <
Il mélange au fond de sa tasse Du miel Il regarde par le vasistas Le ciel A chaque fois que passe un avion Il se dit que c’est peut-être elle Qui passe au-dessus de sa maison On lui a dit qu’elle était au ciel Il rêve couché sur un parquet Dans les bras de sa mère Dessinée à la craie Tous les soirs en secret Ce dessin il le fait Trait pour trait À partir d’un portrait Il rêve couché sur un parquet Dans les bras de sa mère Dessinée à la craie Tous les soirs en secret Ce dessin il le fait Trait pour trait À partir d’un portrait Perdu au fond de sa classe Il s’emmêle Il se débat avec le coriace Pluriel Puis il explique à sa maîtresse Pourquoi « parent » ne prend pas d' »s » Des câlins il en voudrait tellement Ne serait-ce qu’un par an Il rêve couché sur un parquet Dans les bras de sa mère Dessinée à la craie Tous les soirs en secret Ce dessin il le fait Trait pour trait À partir d’un portrait Il rêve couché sur un parquet Dans les bras de sa mère Dessinée à la craie Tous les soirs en secret Ce dessin il le fait Trait pour trait À partir d’un portrait Il rêve couché sur un parquet Dans les bras de sa mère Dessinée à la craie Tous les soirs en secret Ce dessin il le fait Trait pour trait À partir d’un portrait Trait pour trait À partir d’un portrait
 
 
 

Amel Bent – Tu n’es plus là

> Découvrir les paroles de Tu n'es plus là <
Où est l’épaule sur laquelle j’me reposais La présence chaude que mon corps aimait serrer Où est passée la voix qui répondait à mes questions L’autre moitié de moi sans qui j’perdais la raison
Quand le jour me réveille Et qu’il m’offre encore ses plus beaux éclats Le vide est le même tu n’es plus là Dans mon demi sommeil, je respire Mais je sais que je ne vis pas Plus rien n’est pareil Quand tu n’es plus là
Je n’suis plus sûr de c’qui nous est arrivé J’y pense tous les jours j’ai même peur d’accepter J’ai gardé le meilleur et enterré le reste Effacé tes erreurs, oublié tes promesses
Quand le jour me réveille Et qu’il m’offre encore ses plus beaux éclats Le vide est le même tu n’es plus là Dans le monde de mes sommeils, je respire Mais je sais que je n’vis pas Plus rien n’est pareil Quand tu n’es plus là
Quand le jour me réveille Et qu’il m’offre encore ses plus beaux éclats Le vide est le même tu n’es plus là Dans le monde de mes sommeils, je respire Mais je sais que je n’vis pas Plus rien n’est pareil Quand tu n’es plus là
Quand le jour me réveille Et qu’il m’offre encore ses plus beaux éclats Le vide est le même tu n’es plus là Dans le monde de mes sommeils, je respire Mais je sais que je n’vis pas Plus rien n’est pareil Quand tu n’es plus là
Quand le jour me réveille Et qu’il m’offre encore ses plus beaux éclats Le vide est le même tu n’es plus là Dans le monde de mes sommeils, je respire Mais je sais que je n’vis pas Plus rien n’est pareil Quand tu n’es plus là
 
 
 

Kool Shen – Un ange dans le ciel

> Découvrir les paroles de Un ange dans le ciel <
Chère Vivi, je t’écris cette lettre Plein de solitude, l’âme en peine comme d’habitude Depuis que t’es partie Depuis que t’es plus là C’est plus la même J’ai perdu ma Reine Et d’un coup mon royaume tout entier s’est vidé Mon visage aussi s’est ridé, mon coeur lui s’est bridé Un truc en moi ce matin-là s’est brisé Et même si je réponds ça va merci J’ai dans la bouche comme un mauvais goût d’inertie J’essaye de le masquer mais c’est dur Vivi, je te jure ouais, putain c’est dur J’ai l’impression qu’il y a plus rien, j’ai peur en fait Depuis que tes yeux me regardent plus, il se passe plus rien J’ai plus même trop en fait je le sais ouais Et ça je le vis mal J’enchaîne les merdes et t’es plus là au final Il me reste quoi à moi à par des souvenirs, des tonnes de photos usées Et puis ton sourire trop longtemps figé J’peux plus, ou plus pareil Alors chaque jour je me tue même un peu plus que la veille Et je tue le temps parfois mal Là-haut tu le sens, je le sais Mais tu me manques bébé tu me manques Un ange dans le ciel Ouais, seigneur accueille un ange de plus Un ange dans le ciel Vivi je t’ai pas dit « adieu » mais « à plus » Un ange dans le ciel Un ange de plus Un ange dans le ciel Vivi, pour toi j’ai fait pleurer ma plume Toi et moi on a tout fait Toujours prête à me donner ton oxygène Dans les moments où tu sentais que j’étouffais T’étais prête à tuer si on me touchait Prête à décrocher la lune même si je la voulais On a grandi ensemble, construit ensemble Traversé les pires moments Vieillir ensemble c’est ce qu’on voulait Même si on était plus ensemble On s’en foutait c’est ce qu’on visait Tu te rappelles, nos fous rires Nos premiers instants, ton sourire Les moments de silence qui voulaient tout dire Et on pouvait se nourrir l’un de l’autre Ouais, tellement j’étais toi, t’étais moi Et ça nos proches en étaient témoins T’étais ma vie, mon coeur et mon sang T’étais mes tripes, mon moteur et mon sens à tout ça Alors depuis je tue le temps parfois mal et de la haut tu le sens Je le sais bébé, mais tu me manques Un ange dans le ciel Ouais, seigneur accueille un ange de plus Un ange dans le ciel Vivi je t’ai pas dit « adieu » mais « à plus » Un ange dans le ciel Un ange de plus Un ange dans le ciel Vivi, pour toi j’ai fait pleurer ma plume Qu’est-ce que je peux dire de plus À part qu’il n’y a pas qu’à moi que tu manques C’est un gouffre que t’as laissé Vivi Tu sais qu’aujourd’hui y’a pas que mes nuits à moi que tu hantes Pour Fatou aussi y’a plus d’été T’en fais pas Vivi non t’en fais pas On va relever la tête Je sais que t’aurais voulu nous voir plus forts Alors on va faire ce qu’il faut pour s’en remettre Bébé t’inquiète [Refrain : x2] Un ange dans le ciel Ouais, seigneur accueille un ange de plus Un ange dans le ciel Vivi je t’ai pas dit « adieu » mais « à plus » Un ange dans le ciel Un ange de plus Un ange dans le ciel Vivi, pour toi j’ai fait pleurer ma plume
 
 
 

Pascal Obispo – Arigato

> Découvrir les paroles de Arigato <
Je t’ai vu me quitter des yeux Pour d’autres ailleurs, vers d’autres cieux, On y parle d’endroit merveilleux, merveilleux Mais personne n’est revenu déjà Pour nous dire si c’est vrai ou pas Tu aurais pu me dire adieu Tenir ma main encore un peu Même si là-bas on y est mieux, on y est mieux Mais personne n’est revenu encore De cet autre côté du décor ARIGATÔ Mon amour, à bientôt Mon amour ARIGATÔ Je t’ai vu t’en aller heureux Pour un voyage vers le grand bleu Qui ne se fait jamais à deux, jamais à deux Mais personne n’est revenu déjà Pour dire qu’on vous attend là-bas ARIGATÔ Mon amour, à bientôt Mon amour S’il fallait entre nous un mot Qui soit comme un dernier cadeau Avant de fermer les rideaux Mon amour, mon amour, mon amour, mon amour À bientôt ARIGATÔ Mon amour, mon amour, A bientôt ARIGATÔ
 
 
 

Slimane et Vitaa – Maëlys

> Découvrir les paroles de Maëlys <
Je n’fais que compter les jours Qui? me séparent de toi Je? crois qu’ici, j’ai fait l’tour Je ne suis plus tout à fait moi Ici, je te vois partout Pas? une pièce qui ne t’oublie Ici,? j’les entends partout Tes histoires de petite fille Dans? ta chambre, je ne peux pas Y entrer, c’est trop pour moi Dans ta chambre, je n’y vais pas Tes poupées s’ennuient sans toi J’n’arriverai? pas, plus rien n’a de sens ici Je ne peux pas me dire que c’était écrit Là où y avait la villa Sur les murs, je lis ton prénom Tous tes amis parlent de toi Ils t’ont même écrit une chanson Qu’est ce que j’espère encore ? Pourquoi Quand le téléphone sonne, mon cœur se serre ? Dis-moi pourquoi, même si je fais l’effort, devant les autres Je ne tiens plus debout, comment tenir le coup ? Dans ta chambre, je ne peux pas Y entrer, c’est trop pour moi Dans ta chambre, je n’y vais pas Tes poupées s’ennuient sans toi J’n’arriverai pas, plus rien n’a de sens ici Je ne peux pas me dire que c’était écrit Je n’peux pas, je n’peux pas J’y arrive pas, j’y arrive pas Je fais quoi ? Je fais quoi ? Moi, sans toi ? Moi, sans toi ? J’ai la foi mais malgré ça, ça fait mal ,j’y arrive pas Dans ta chambre, je ne peux pas Y entrer, c’est trop pour moi Dans ta chambre, je n’y vais pas Tes poupées s’ennuient sans toi
 
 
 

Christophe Maé – Charly

> Découvrir les paroles de Charly <
Hey Charly! Dis c’est comment chez toi? Tu sais c’est bien triste ici depuis que l’on rit sans toi Hey Charly! Dis c’est quand qu’on se voit? Je te chanterai la vie même sans voix Et dans mon cœur je t’entends encore jouer à la marelle, et 1 2 3 soleil et puis te voilà au ciel Combien de temps, combien de temps on devra regarder nos enfants partir, là-haut dans tes bras? Oh mais dis le moi! Combien de temps, nous, combien de temps on aura avant de revoir ton sourire et te serrer dans tes bras, et de te serrer dans tes bras? Hey Charly! J’ai plus de nouvelles tu vois? J’espère que tout baigne là-bas et que les anges rient avec toi,ouais! Hey Charly! On est plus fort que tu crois, la vie a donnée, à repris, c’est comme ça. Combien de temps, combien de temps on devra regarder nos enfants partir, là-haut dans tes bras? Oh mais dis le moi! Combien de temps, nous, combien de temps on aura avant de revoir ton sourire et te serrer dans tes bras, et de te serrer dans tes bras? J’allume une flamme sous la lune et mon cœur se rallume, se rallume pour toi J’allume une flamme sous la lune et mon cœur se consume, se consume pour toi Hey Charly! Combien de temps, combien de temps on devra regarder nos enfants partir, là-haut dans tes bras? Oh mais dis le moi! Combien de temps, nous, combien de temps on aura avant de revoir ton sourire et te serrer dans tes bras, et de te serrer dans tes bras? Combien de temps, combien de temps on devra regarder nos enfants partir, là-haut dans tes bras? Oh mais dis le moi! Combien de temps, nous, combien de temps on aura avant de revoir ton sourire et te serrer dans tes bras, et de te serrer dans tes bras? Vas-y danse pour moi, oui danse pour moi
 
 
 

Yves Duteil – Ton absence

> Découvrir les paroles de Ton absence <
Comme une bouffée de chagrin Ton visage me dit plus rien Je t’appelle et tu ne viens pas Ton absence est entrée chez moi

C’est un grand vide au fond de moi Tout ce bonheur qui n’est plus là Si tu savais quand il est tard Comme je m’ennuie de ton regard C’est le revers de ton amour La vie qui pèse un peu plus lourd Comme une marée de silence Qui prend ta place et qui s’avance C’est ma main sur le téléphone Maintenant qu’il n’y a plus personne Ta photo sur la cheminée Qui dit que tout est terminé Tu nous disais qu’on serait grands Mais je découvre maintenant Que chacun porte sur son dos Tout son chemin comme un fardeau Les souvenirs de mon enfance Les épreuves et les espérances Et cette fleur qui s’épanouit sur le silence… Ton absence Je dors blotti dans ton sourire Entre le passé, l’avenir Et le présent qui me retient De te rejoindre un beau matin Dans ce voyage sans retour Je t’ai offert tout mon amour Même en s’usant l’âme et le corps On peut aimer bien plus encore Bien sûr, là-haut de quelque part Tu dois m’entendre ou bien me voir Mais se parler c’était plus tendre On pouvait encore se comprendre Mon enfance a pâli, déjà Ce sont des gestes d’autrefois Sur des films et sur des photos Tu es partie tellement trop tôt Je suis resté sur le chemin Avec ma vie entre les mains À ne plus savoir comment faire Pour avancer vers la lumière Il ne me reste au long des jours En souvenir de ton amour Que cette fleur qui s’épanouit sur le silence… Ton absence.

 
 
 

Garou et Michel Sardou – La rivière de notre enfance

> Découvrir les paroles de La rivière de notre enfance <
Je me souviens d’un arbre Je me souviens du vent De ces rumeurs de vagues Au bout de l’océan Je me souviens d’une ville Je me souviens d’une voix De ces noëls qui brillent Dans la neige et le froid Je me souviens d’un rêve Je me souviens d’un roi D’un été qui s’achève D’une maison de bois Je me souviens du ciel Je me souviens de l’eau D’une robe en dentelle Déchirée dans le dos Ce n’est pas du sang qui coule dans nos veines C’est la rivière de notre enfance Ce n’est pas sa mort qui me fait d’la peine C’est de n’plus voir mon père qui danse Je me souviens d’un phare Je me souviens d’un signe D’une lumière dans le soir D’une chambre anonyme Je me souviens d’amour Je me souviens des gestes Le fiacre du retour Le parfum sur ma veste Je me souviens si tard Je me souviens si peu De ces trains de hasard D’un couple d’amoureux Je me souviens de Londres Je me souviens de Rome Du soleil qui fait l’ombre Du chagrin qui fait l’homme Ce n’est pas du sang qui coule dans nos veines C’est la rivière de notre enfance Ce n’est pas sa mort qui me fait d’la peine C’est de n’plus voir mon père qui danse
 
 
 

Thierry Amiel – De là-haut

> Découvrir les paroles de De là-haut <
Je me souviens d’un arbre Je me souviens du vent De ces rumeurs de vagues Au bout de l’océan Je me souviens d’une ville Je me souviens d’une voix De ces noëls qui brillent Dans la neige et le froid Je me souviens d’un rêve Je me souviens d’un roi D’un été qui s’achève D’une maison de bois Je me souviens du ciel Je me souviens de l’eau D’une robe en dentelle Déchirée dans le dos Ce n’est pas du sang qui coule dans nos veines C’est la rivière de notre enfance Ce n’est pas sa mort qui me fait d’la peine C’est de n’plus voir mon père qui danse Je me souviens d’un phare Je me souviens d’un signe D’une lumière dans le soir D’une chambre anonyme Je me souviens d’amour Je me souviens des gestes Le fiacre du retour Le parfum sur ma veste Je me souviens si tard Je me souviens si peu De ces trains de hasard D’un couple d’amoureux Je me souviens de Londres Je me souviens de Rome Du soleil qui fait l’ombre Du chagrin qui fait l’homme Ce n’est pas du sang qui coule dans nos veines C’est la rivière de notre enfance Ce n’est pas sa mort qui me fait d’la peine C’est de n’plus voir mon père qui danse
 
 
 

Edith Piaf – Mon Dieu

> Découvrir les paroles de Maëlys <
Mon Dieu, mon Dieu, Mon Dieu ! Laissez-le moi Encore un peu, mon amoureux… Un jour, deux jours, Huit jours ! Laissez-le moi Encore un peu à moi ! Le temps de s’adorer De se le dir’… Le temps De s’fabriquer des souvenirs… Mon Dieu, oh ! oui, Mon Dieu ! Laissez-le moi Remplir un peu ma vie ! Mon Dieu, mon Dieu, Mon Dieu ! Laissez-le moi Encore un peu, mon amoureux… Six mois, trois mois, Deux mois ! Laissez-le moi, Oh ! seulement un mois ! Le temps de commencer Ou de finir.. le temps D’illuminer ou de souffrir… Mon Dieu, mon Dieu, Mon Dieu ! Même si j’ai tort Laissez-le moi un peu… Même si j’ai tort, laissez-le moi encore.
 
 
 

Jean Louis Aubert – Alter Ego

> Découvrir les paroles de Alter Ego <
Il manque un temps a ma vie Il manque un temps, j’ai compris Il me manque toi Mon alter ego Tu es parti, mon ami Tu m’as laissé, seul ici Et partout tu me suis, mon alter ego Où tu es, j’irais te chercher Où tu vis, je saurais te trouver Où tu te cache, laisse moi deviner Dans mon coeur rien ne change T’es toujours la mon ange Il manque ton rire, a l’ennui Il manque ta place a ma nuit C’est pas du jeu, mon alter ego Où tu es, j’irais te chercher Où tu vis, je saurais te trouver Où tu te cache, laisse moi deviner T’es surement baie des anges Surement la bas mon ange (Surement la bas (x2)) Où tu es, j’irais te chercher Où tu vis, je saurais te trouver Où que tu sois, je voudrais que tu saches Dans mon cœur rien ne change T’es toujours la mon ange Il manque un temps a ma vie Il manque ton rire je m’ennuie Il me manque toi, mon ami
 
 
 

Julien Doré – Sublime & Silence

> Découvrir les paroles de Sublime & Silence <
Sublime & silence Autour de moi tu danses Et moi j’oublie C’est à toi que je pense, À ta bouche brûlante Quand tu souris Le vide aurait suffi Le vide aurait suffi Sublime & silence Autour de toi tout tremble Et tout finit C’est à moi que tu penses À nos ivresses blanches Je fuis Paris Le vide aurait suffi Le vide aurait suffi Mais je sais que tu restes Dans les fleurs que j’te laisse Après la nuit Violence et promesse C’est tout c’que tu détestes La mort aussi Le vide aurait suffi Le vide aurait suffi
 
 
 

France Gall – Si maman si

> Découvrir les paroles de Si maman si <
Tous mes amis sont partis Mon cœur a déménagé Mes vacances c’est toujours Paris Mes projets c’est continuer Mes amours c’est inventer Si, maman, si Si, maman, si Maman, si tu voyais ma vie Je pleure comme je ris Si, maman, si Mais mon avenir reste gris Et mon cœur aussi Et le temps défile comme un train Et moi je suis à la fenêtre Je suis si peu habile que demain Le bonheur passera peut-être Sans que je sache le reconnaître Si, maman, si Si, maman, si Maman, si tu voyais ma vie Je pleure comme je ris Si, maman, si Mais mon avenir reste gris Et mon cœur aussi Mon cœur est confortable, bien au chaud Et je laisse passer le vent Mes envies s’éteignent, je leur tourne le dos Et je m’endors doucement Sans chaos ni sentiment Si, maman, si Si, maman, si Maman, si tu voyais ma vie Je pleure comme je ris Si, maman, si Mais mon avenir reste gris Et mon cœur aussi Si, maman, si Si, maman, si Maman, si tu voyais ma vie Je pleure comme je ris Si, maman, si Mais mon avenir reste gris Et mon cœur aussi
 
 
 

Maître Gims – Tu vas me manquer

> Découvrir les paroles de Tu vas me manquer <
Encore une matinée à m’demander comment j’vais combler tout ce vide que tu as laissé Je sens que la journée promet d’être longue Et je n’ai plus personne avec qui la passer Je n’peux plus porter cette solitude, tu me manques Je n’ai plus personne à qui me confier Je passe mon temps à regarder par la fenêtre Et je n’te vois toujours pas rentrer Tout semble faux J’en perds mes mots Que vais-je devenir ? Je garde espoir de te revoir Dans un proche avenir

Je t’attends comme si t’allais rentrer Tu vas me manquer Tu vas me manquer Les souvenirs ne cessent de me hanter Tu vas me manquer Tu vas me manquer Ca fait si longtemps que j’attends que tu rentres mais De ma mémoire tu disparais Je t’attends comme si t’allais rentrer Tu vas me manquer Tu vas me manquer Encore toute une nuit à rêver de ton retour Mais l’réveil me replonge dans ce cauchemar Sans toi, je m’ennuie, je souris quand je repense aux discussions qu’on avait matins et soirs Je pense tellement à toi Parfois j’ai l’impression d’entendre le son de ta voix Plus les années passent et plus je réalise à quel point j’avais de la chance de t’avoir Tout semble faux J’en perds mes mots Que vais-je devenir ? Je garde espoir de te revoir Dans un proche avenir Je t’attends comme si t’allais rentrer Tu vas me manquer Tu vas me manquer Les souvenirs ne cessent de me hanter Tu vas me manquer Tu vas me manquer Ca fait si longtemps que j’attends que tu rentres mais De ma mémoire tu disparais Je t’attends comme si t’allais rentrer Tu vas me manquer Tu vas me manquer Je t’attendrai encore, encore et encore Tant que mon corps supportera ton absence Je t’attendrai encore, encore et encore J’attendrai que tu rentres Je t’attends comme si t’allais rentrer Tu vas me manquer Tu vas me manquer Les souvenirs ne cessent de me hanter Tu vas me manquer Tu vas me manquer Ca fait si longtemps que j’attends que tu rentres mais De ma mémoire tu disparais Je t’attends comme si t’allais rentrer Tu vas me manquer Tu vas me manquer

 
 
 

C

Chanson pour un enterrement

Christophe Willem – Jacques a dit

> Découvrir les paroles de Jacques a dit <
Je suis un oiseau Qui est tombé de haut Je traîne ma peine Une larme qui coule J’ai dans la gorge une boule Comme une pierre qui roule Perdue l’innocence des jours Passés dans la cour de l’école Du bonheur, j’en ai pas Y en a que pour Pierre et Paul Jacques a dit : « Cours » Jacques a dit : « Vole » Mais pas le jour où je décolle Jacques a dit : « Cours » Jacques a dit : « Aime » J’ai beau t’aimer, tu pars quand même Jacques a dit : « Marche » Jacques a dit : « Rêve » Me fait tant marcher que j’en crève Jacques a dit : « Certes, je lui pardonne » Jacques est un rêve, pas un homme Reste Une mélancolie cachée Sous mon manteau de pluie Qui traîne encore Je ne sens plus le vent dans mes voiles Dis-moi à  quoi me sert mon étoile Si je perds le Nord ? Mes îles, je les ai méritées Mes ailes, je les ai pas volées J’ai tout fait comme tu m’as dit Mais le rêve s’évanouit Jacques a dit : « Cours » Jacques a dit : « Vole » Mais pas le jour où je décolle Jacques a dit : « Cours » Jacques a dit : « Aime » J’ai beau t’aimer, tu pars quand même Jacques a dit : « Marche » Jacques a dit : « Rêve » Me fait tant marcher que j’en crève Jacques a dit, certes, des tas de choses Mais sur la vie, pas toutes roses Jacques ne dit pas tout Jacques ne dit mot Jacques ne sait pas ce qu’on vit Jacques ne sait pas que c’est tout gris Jacques a dit : « Cours » Jacques a dit : « Aime » J’ai beau t’aimer, tu pars quand même Jacques ne sait rien de la vie Jacques a dit : « Marche » Jacques a dit : « Rêve » Me fait tant marcher que j’en crève La vie, c’est tout gris Jacques a dit : « Bois » Jacques a dit : « Mange » Moi j’ai grandi, mais rien ne change Jacques a dit : « Vague » Jacques a dit : »S’cours » Mais ne connais rien à  l’amour Jacques a dit : « Chante, si tu le peux » Moi je déchante peu à  peu Jacques a dit : « Certes, je lui pardonne » Jacques est un rêve, pas un homme.
 
 
 

Rose – Ciao Bella

> Découvrir les paroles de Ciao Bella <
Au dessus de mon frond Ou il tire la ficelle De mes reves et mes demons Se font toujours la belle De large des grands frond et jusqu’après la terre Hum hum Je les sens ainsi font les yeux de mon grand père Hum hum Ciao bella Les autres ont s’en fou Ciao bella Les autres c’est pas nous Ciao bella Tu manques à ma vie Ciao bella Jamais je n’oublie ta voix Au delà des étoiles Des rives du bon dieu Et sur sa jolie toile Il tisse tous mes voeux Au détour d’un chagrin à l’angle de mes larmes Il se fraie un chemin et défait tout mes drames Ciao bella Les autres ont s’en fou Ciao bella Les autres c’est pas nous Ciao bella Tu manques à ma vie Ciao bella Jamais je n’oublie ta voix Ciao bella Les autres on s’en fou Ciao bella Les autres c’est pas nous Ciao bella Tu manques à ma vie Ciao bella Jamais je n’oubli ta voix
 
 
 

Kendji Girac – Les yeux de la mama

> Découvrir les paroles de Les yeux de la mama <
Quand j’ai froid Elle se fait lumière Comme un soleil dans l’existence Quand j’ai mal elle se fait prière Elle me dit tout dans un silence Quand je souffre Elle souffre avec moi Quand je ris, elle rit aux éclats Mes chansons sont souvent pour elle Elle sera toujours ma merveille Quand je n’suis pas à la hauteur Elle m’élève plus haut que le ciel Elle est la splendeur des splendeurs Elle est la sève, elle est le miel C’est son sang qui coule dans mes veines Et des souvenirs par centaines Bercent mon cœur de mille étoiles Elle est ma quête, elle est mon graal Oh mon Dieu laissez-les moi Les beaux yeux de la mamma Enlevez-moi même tout le reste Mais pas la douceur de ses gestes Elle m’a porté avant le monde Elle me porte encore chaque seconde Elle m’emportera avec elle Je lui serai toujours fidèle Quand je me blesse elle est douceur Comme une caresse dans l’existence Quand j’abandonne Elle devient lionne Et me relève avec patience Quand j’ai la folie des grandeurs Elle me ramène sans me faire mal Elle est dans ce monde infernal Mon étoile parmi les étoiles Oh mon Dieu laissez-les moi Les beaux yeux de la mamma Enlevez-moi même tout le reste Mais pas la douceur de ses gestes Elle m’a porté avant le monde Elle me porte encore chaque seconde Elle m’emportera avec elle Je lui serai toujours fidèle Quand je me blesse elle est douceur Comme une caresse dans l’existence Quand j’abandonne Elle devient lionne Et me relève avec patience Quand j’ai la folie des grandeurs Elle me ramène sans me faire mal Elle est dans ce monde infernal Mon étoile parmi les étoiles

 Oh mon Dieu laissez-les moi

Les beaux yeux de la mamma Enlevez-moi même tout le reste Mais pas la douceur de ses gestes Elle m’a porté avant le monde Elle me porte encore chaque seconde Elle m’emportera avec elle Je lui serai toujours fidèle Quand je me blesse elle est douceur Comme une caresse dans l’existence Quand j’abandonne Elle devient lionne Et me relève avec patience Quand j’ai la folie des grandeurs Elle me ramène sans me faire mal Elle est dans ce monde infernal

 Mon étoile parmi les étoiles
 
 
 

> À lire également : Textes et lettre de condoléances :88 formules inspirantes et 8 modèles de cartes gratuites<<

Les plus belles chansons françaises pour un enterrement, n’hésitez pas à partager en commentaire vos plus belles chansons et musique sur la mort.

Les recherches qui ont mené à cet article : « yhs-fullyhosted_003, chanson pour un enterrement, chanson pour décès, CHANSON MORT, chanson pour maman décédée, chansons pour enterrement, musique enterrement papa, chanson enterrement papa, chanson funerailles, chanson pour maman, chanson maman décédée, parole de chanson triste mort, Chanson pour Papa Décédé, chanson sur le deuil ».
View Comments (54)
  • ces chansons me font comprendre qui faut laisser partir la personne en paix garder les souvenirs, mais c’est très dur, j ai beaucoup pleuré j’en avais besoin une chanson qui symbolise ma douleur c’est puisque tu pars de jean jacques golman. merci

  • « Ma fan, ma groupie », un très beau texte de Georges Chelon (lequel est, à mes yeux un autre « grand Georges ».
    Un bel hommage à sa maman.

    Et puis Linda Lemay « Une mère »; émouvante évocation d’une vie toute simple, entièrement consacrée à ses enfants.

    Merci pour cette belle sélection. Une page à faire connaître , pour tous ceux qui cherchent des paroles de réconfort face au deuil.

    Noëlle

  • L’album de Pascal Obispo qui vient de sortir m’a immédiatement parlé. Il s’appelle le grand amour. Voici mes deux chansons préférées que j’ai aussi posté sur le forum
    http://forumdeuil.comemo.org/index.php/topic,1213.0.html

    D’un Ave Maria Le clip est déchirant

    Quand toutes les passions viennent à s’éteindre trop tôt
    Et que d’une chanson on en retient qu’un mot
    Si je ne sais pas où je vais
    Je sais ce que je laisserai

    Quand tous les amours viennent à manquer de temps
    Et que partout on court sans regarder devant
    Malgré ce que l’on veut retenir
    Il faut quand même partir

    Tous les Ave Maria
    Viennent bien assez tôt
    Cet Ave Maria
    Sera mon cadeau
    Tous les Ave Maria
    Arrivent tôt ou tard
    Cet Ave Maria
    Sonnera mon départ

    Quand j’aurai fini d’imaginer demain
    Et que j’aurai tout pris ou repoussé trop loin
    Je ne sauverai aucun regret
    De ce que j’ai ou pas fait

    Même sila raison fait s’arrêter à temps
    Il n’y a pas d’addition qu’on doive payer avant
    Qu’on me laisse le choix de choisir
    Et la façon de finir

    Tous les Ave Maria
    Viennent bien assez tôt
    Cet Ave Maria
    Sera mon cadeau
    Tous les Ave Maria
    Arrivent tôt ou tard
    Cet Ave Maria
    Sonnera mon départ

    Quand toutes les passions viennent à s’éteindre trop tôt
    Et que d’une chanson on en retient qu’un mot
    Si je ne sais pas où je vais
    Je sais ce que je laisserai
    Ce que je laisserai

    Arigatô

    Pascal Obispo a écrit cette chanson pour son ami japonais. C’est le mot qu’a prononcé sa femme, avant de mourir. Arigatô veut dire Merci

    Je t’ai vu me quitter des yeux
    Pour d’autres ailleurs, vers d’autres cieux
    On y parle d’endroits merveilleux
    Merveilleux
    Mais personne n’est revenu déjà
    Pour nous dire si c’est vrai ou pas
    Tu aurais pu me dire « Adieu»
    Tenir ma main encore un peu
    Même si là-bas on y est mieux
    On y est mieux
    Mais personne n’est revenu encore
    De cet autre côté du décor

    Arigatô
    Mon amour…. A bientôt…
    Mon amour…

    Je t’ai vu t’en aller heureux
    Pour un voyage vers le grand bleu
    Qui ne se fait jamais à deux
    Jamais à deux
    Mais personne n’est revenu déjà
    Pour dire qu’on vous attend là-bas

    Arigatô
    Mon amour…. A bientôt…
    Mon amour…

    S’il fallait entre nous un mot
    Qui soit comme un dernier cadeau
    Avant de fermer les rideaux
    Mon amour…. Mon amour…. Mon amour… Mon amour…
    A bientôt
    Arigatô
    Mon amour…. Mon amour… A bientôt
    Arigatô

    http://www.youtube.com/watch?v=93rbpDK1A70

  • Pour moi qui vient de perdre mon grand amour de ma vie
    J’ai 2 chansons qui me touchent beaucoup:
    Les murs porteurs de Florent Pagny c’est une chanson qui je dédicace à mes amis qui sont présents auprès de moi et de mes enfants.
    Ave Maria de Pascal Obispo, sa chanson est très touchante et me fait beeaucoup pleurer

    Merci pour votre site
    Rachel

  • Il y a également la chanson « Pas de mot » de Lynda Lemay pour dire qu’il n’y a pas de mot pour une personne qui perd son enfant. Très très beau texte

  • J’ai perdu. Un ami, très cher j’aimerai dire quelque mots demain. Ason enterrement Il aimait reggiani ‘ Ferrât.et les autres Les beaux textes Qui ne me son pas très familier. Si parmi vous quelqu un peu m aider Merci

  • Dans ces moments là, nous n’arrivons pas a trouver les mots pour parler de notre douleur interieure, et ces chansons permettent d’en dire quelque chose.
    J’ai perdu il y a maintenant 3 ans ma petite soeur qui avait 18 ans et de trouver des chansons qui évoque ma souffrance me soulage un petit peu ( tout est relatif) dans cet même optique il y a la chanson « ta main » de Gregoire, « En attendant la fin » de M pokora et « Charly » de Christophe Maé.

    • et comment avez vous, fait? j’ai perdu mon frere il y a peu et je ne vois pas comment on peut faire face…. je ne vois pas comment on peut supporter ca…

        • j ai perdu mon homme il y a 1 ans il me laisse avec nos 3 filles 4ans et demi et les jumelles de 2ans et demi …un an apres j ai toujours pas repris le dessus c est trop dure il npous manque tellement …un jour on le rejoindra ….

          • A ceux qui vivent ce grand vide.

            Le 29 Octobre 2015 à 7h30, j’ai eu mon mari au téléphone ; il était en déplacement comme toutes les semaines.
            On devait se retrouver le soir, comme tous les jeudi.
            A 8 heures, un coup de fil m’a annoncé le drame ………..

            Je n’arrive pas à surmonter cet immense vide ; son épaule me manque tellement

  • Moi qui ai perdu ma mere en mars 2012 et mon père en juillet 2014 j apprecie particulièrement my immortals d evanescence, le clip est beau aussi. Dommage c’est en anglais…pour ceux qui ne le comprenne pas.
    Courage à tous.

  • J’ai perdu mon petit ami en juillet 2013, il est décédé d’un accident de la route alors que son père conduisait. Pris en « sandwich » entre deux camions. La chanson « putain de camion » de Renaud me parle tellement…
    En chanson sur un être aimé décédé je propose « Alter Ego » de Jean Louis Aubert et « Dark Paradise » de Lana del rey qui retranscrit parfaitement le sentiment de désespoir qu’on peux avoir

  • J’ai perdu mon père il y a 11 ans, pour moi les plus belles chansons hommage sont en anglais : « Hurt » de Christina Aguilera et « Papa can you hear me » de Barbra Streisand. Les paroles de ces deux chansons me vont droit au coeur…

  • Je viens de perdre la personne que je considérai comme mon deuxième papa .. Un être qui m’était tellement cher .. Et qui nous a quitté le 6 janvier 2015 .. Cela fait maintenant 3 mois, et tombé sur cette chanson de Grand Corp Malade m’a fait totalement pleuré .. Merci beaucoup, cette chanson est maintenant ancré en moi. Courage à tout le monde.

  • Autres artistes, titres connus ou moins connus :
    – « Un enfant ne doit pas mourir » de Mannick
    – « Un an déjà que tu reposes » de Mannick
    – « La mamma » interprétée par Dalida
    – « Plus là » de Frédéric Lerner

    • Bonjour,
      Je cherche désespérément les paroles de Mannick Un enfant ne doit pas mourir…est-ce que tu pourrais me les envoyer ou me dire ou trouver…
      Merci!

  • Sur le deuil de la personne aimée :
    – « Redonne-moi » de Mylène Farmer
    – « Mon Dieu » de Edith Piaf
    – « Le mal de toi » de François Feldman
    – « Ca » de Zazie
    – « Ta main » de Grégoire

    Sur le deuil suite à une maladie :
    – « Dernier sourire » de Mylène Farmer

  • Mon amie la rose de Françoise Hardy était la chanson préférée de ma grand-mère. Nous l’avons mise à ses obsèques (103 ans). Les paroles sont tellement vraies…

    On est bien peu de choses
    Et mon amie la rose est morte ce matin
    La lune cette nuit, a veillé mon amie
    Moi en rêve j’ai vu, éblouissante et nu

    Son âme qui dansait
    Bien-au delà du nu
    Et qui me souriait
    Croit celui qui peut croire
    Moi j’ai besoin d’espoir
    Sinon je ne suis rien

  • Je recherche une chanson que j’ai entendu a des obsèques d’un mari a sa femme .j’ai retenue les paroles suivante « si tu sent un souffle dans ton cou , c’est moi qui suit derrière toi
     » je pensait que c’était de michel Sardou mais j’ai fait toutes sa discographie et je n’ai pas trouver.

    • Peut-etre s’agit-il de la chanson de Sardou « Une lettre à ma femme  »
      « Si tu pars avant moi , promets moi par un signe de me dire ou tu vas…..
      Un frisson dans un reve , tu sauras que c’est moi …… »
      Cette chanson est magnifique .

  • Mon frère unique est décédé brusquement en aout 2013. Il nous a laissé dans l’effroi. Qui souffrent le plus mes parents, moi , sa femme , son petit garçon agé de 8 ans à l’époque et qui a vu son père décéder à ses pied (crise cardiaque)? Un enfant vit les choses de façon différente. Nous faisons tout pour l’aider. Sa maman a un force extraordinaire. Elle se force à sortir , à rire , à vivre. Par contre ma maman a mal vécu cela et ne comprenait pas la raison de continuer. Elle nous a quitté en juin 2015. A peine , les souffrances de la perte de mon frère s’atténuaient , qu’il a fallu revivre un deuil…Ma mère était tout pour moi.

    Les paroles et la voix de grand corps malade m’ont touchées. Je retourne l’écouter quand j’en ressents le besoin.
    Les absents souhaiteraient que l’on continue à vivre et d’années en années il y en a plus en plus . Je n’ai pas d’enfants et parfois je me dis tant mieux car pourquoi tant de peine et de douleurs. Profitons de la vie , moi je me ressource dans les voyages avec mon chéri qui me soutient du mieux qu’il peut!

  • Bonjour à tous,
    Maman de 3 enfants de 8, 5 et 3 ans et veuve depuis septembre 2014. On avait tout pour être heureux!!! Plein de projets… Notre monde s’est écroulé en fraction de minutes! Mon époux a fait un arrêt cardiaque foudroyant, juste 2 jours avant les 2 ans de notre dernière fille!
    La chanson de Maître Gims « tu vas me manquer » résume bien notre vie à 4. On dirait qu’elle est écrite pour nous.
    Il ne se passe pas une journée où on ne pense pas à lui. ???

  • decès d’une mère qui part retrouvé deux filles décédées d’un accident de voiture et laissant deux autres filles jumelles nées après cet accident, pour les réconfortées que leur dire ?

  • Bjr à tous

    Moi j’ai perdu mon beau frère le 28 juin 2016
    Mon petit fils le 14 juillet 2016
    Ma soeur le 24 juillet 2016
    Sur même pas un mois j’ai perdu trois membre de ma famille proches
    Il y a bcp de chanson qui me font pleure et en même temps qu’il faut quand même que j’écoute j’en ai besoin

  • Bar
    Moi j’ai perdu mon beau frère le 28 juin 2016
    Mon petit fils le 14 juillet 2016
    Et ma soeur lex24 juillet 2016
    Trois membre de ma famille en même pas 1 mois
    Je suis anéantie il me faut des chansons et de la musique pour mes moment de blues

  • Bonjour j’ai perdu ma grand mère le 5.5.17 je n’arrive pas à passer le cap j’habite en face de chez elle tous les jours je vais travailler et je vois ses fenêtres désormais sans rideaux j’écoute en boucle la chanson ~ les roses blanches ~ de Berthe Sylva cet la chanson qui était à ses funérailles c’était aussi ses fleurs préférées je ne sais pas me dire qu’elle n’est plus la c’est un bel âge 88 ans mais je n’y arrive pas.

  • Puisque tu pars de Jean Jacques Goldman.
    Tu es partis d’Amel Bent.
    Roule de Soprano (chanson sur le cancer)
    et la plus belle de toute pour moi soit tranquille d’Emmanuel Moire.

  • Emilie Simon a écrit en 2012 un album entier dédié à son fiancé brusquement disparu. Bel Amour est un des titres de l’album.

    https://www.youtube.com/watch?v=b0bbTaVwlQw

    BEL AMOUR

    Si je pouvais bâtir,
    un soleil, un empire
    pour toi,
    sans hésiter
    cent mille fois,
    je le ferais

    Si je pouvais tout changer
    et si je pouvais braver
    la mort, j’irais te chercher
    plus jamais je ne te quitterais

    Si les lueurs du matin
    pouvaient ramener tes mains,
    ton corps et ta chaleur,
    mon amour
    non, je n’aurais plus peur

    Quand je ferme les paupières
    j’entends ta voix et j’espère
    pouvoir enfin, retrouver
    mon bel amour pour l’éternité

  • Bonjour tous ,

    J’ai perdu mon papa il y a 3 ans maintenant , 3 jours après mes 27 ans , il était mon héros , une partie de moi est partie avec lui. J’ai beaucoup de mal à évoquer ma douleur , le plus souvent je la garde pour moi , car je ne suis pas la seule à souffrir , ma mère et ma soeur aussi ont mal alors je reste forte … pour elles .

    Une chanson qui m’aide beaucoup c’est parler à mon père de Céline Dion

    Courage à vous tous

    • je viens de perdre mon mari, accidentellement et la chanson que j’ai choisie est de grand corps malade nos absents aussi pour mon petit fils qui nous a quitter il y a 3 ans et mon frère il y 8 ans et après 38 ans de mariage ,passage difficile mais il faut tenir pour les enfants et petits enfants le chagrin ne s’estompe pas.

  • Une mère de Linda Lemay.
    Maman de Louane
    Si t’était la de Louane.
    Je roule de Soprano
    Puisque tu part de Jean- Jaques Goldman.
    Mon ange de Nolwen Leroy.

  • j’ai perdue ma maman ce 30juillet c’était une femme forte, d’une gentillesse à aider tout le monde,la joie de vivre, pourtant soit disant guérie de son « petit infractus totalement anodin » ce sont les mots du docteur de l’hopital alors que ce n’est jamais anodin le jour de sa sortie elle est décédée 2h avant de sortir soit 19 jours avant mon MARIAGE ….
    nous avons mis a son enterrement
    -Une mere de linda lemay
    trés belle chanson trés dur a entendre car c’était tout notre mére même la façon dont on nous la enlever si brutalement

  • Bonjour Yacine,
    Je t’adresse à ton nom et à toute la communauté qui t’entoure
    mes pensées les plus vifs d’encouragement et de générosité de l’âme
    en cette année qui s’ouvre.
    Profond remerciement au travail que tu accomplis et aux échos multiples et
    bienfaisants que je lis à longueur d’écritures.
    Que votre année soit paix, apaisement et réconciliation.
    Il y aurait tant à dire que, force est de reconnaître que d’autres énergies, réalités
    nous accompagnent bien au delà ou en deçà des mots
    En ce moment, je suis sensible à la chanson de Louane  » Maman »

    A tous, permettez-moi de vous l’offrir en communion de pensée
    Alex

  • Ma fille de 18 ans vient de perdre son premier grand Amour, brusquement, un accident … Ils étaient malgré leur âge (18 et 20ans), deux âmes sœurs. Et ma fille m’a dit ce matin « il m’a donné tellement d’Amour que je n’ai plus besoin d’aimer j’en ai assez pour toute une Vie »
    Je lui dis que tout cet Amour il faut en faire quelque chose, il ne faut pas qu’il l’ait donné pour rien, le transformer en force pour avancer et aller jusqu’où ils avaient prévu d’aller…
    Une perte est toujours comme un gouffre qui s’ouvre sous nos pieds et seul le temps, ennemi de tant de choses, devient notre meilleur ami pour qu’un jour la blessure devienne cicatrice … Les gens qui nous ont quitté font que l’on devient ce que l’on est, chacun apporte sa pierre à l’édifice de notre construction mais il faut tant de temps pour le comprendre. Toute une Vie peut être.
    Marie

  • R.C.
    j’ai perdu un vrai b on ami tres proche en l’An « 2013 », j’ai beaucoup de peine a ce que j’ai manque les derniers moments de sa vie, il aimait chanter, jouer de la musique, il est parti mais il m’a apparu dans un billet de lotterie, puis aussi dans une autre plus petite somme, donc, les personnes decedees ne sont plus la OU ILS ETAIENT, MAIS PARTOUT LA OU JE OU NOUS SOMMES!…

  • il y a trois ans, je perdais une de mes soeurs et, lors de ses funerailles a l’eglise du8 lieu, une de mes nieces douee en chansons, lui a chanteune des favorites de « Renee Claude, Tu trouveras la paix dans ton coeur et, pas ailleurs; la seule vraie tranquillite, le grand repos » ce fut tres paisible moments, merci Yanine de nous assembler en des partages Xxxx.

  • j’ai perdu ma p’tite maman le 05 juillet 2020, la chanson qui me lie à elle c’est Zélie de Natacha St PIERRE .Je n’arrive pas à réaliser , je la pleure tous les jours , elle manque tellement……. c’est un cauchemard, je vais me réveiller, elle va m’appeler (ma nanncik). et l’horreur c’est que mon frère nous a quitté le 08 Août 2020, sa chanson ( les dix commandements mon frère) , je n’arrive pas à me relever de tout ça ….

Leave a Reply

Your email address will not be published.