Google+
mercredi , 13 décembre 2017

Une réponse personnalisée à vos demandes et questions

Vous êtes de plus en plus nombreux à nous contacter chaque jour, nous vous remercions pour votre confiance.

Sachez que nous répondons à toutes les questions que vous vous posez sur votre deuil ou l’accompagnement d’un de vos proches.

Vous pouvez également compter sur le soutien et les réponses de la communauté présente sur le forum d’entraide, vous y trouverez une écoute et l’attention dont nous avons tous besoin dans ces moments difficiles.
Ou nous écrire à l’adresse suivante : Contact@comemo.org

Une réponse personnalisée à vos demandes et questions
4.8 4 votes

Les recherches qui ont mené à cet article : « une réponse impartiale à vos demandes, réponse pour un deuil ».

8 Commentaires

  1. Mon conjoint a perdu brutalement sa mère des suites d’un cancer généralisé l’été 2012.

    A ce jour, il n’est pas remis.

    Il a parfois des absences, des sautes d’humeur, il est irrité, on ne peut rien lui dire sans qu’il ne se fache.

    Il a consulté des psy à l’hôpital où était suivi sa mère, mais ça n’a pas duré je n’ai pas d’explication.

    Que faire?

  2. Bonjour

    J ai perdu ma maman il y a 22 mois et je me sens
    Très mal. Est ce normal de vivre le vécu dépressif
    Après environ 19 mois? Merci

    • Bonjour
      J ai perdu ma. Maman ma sœur de coeur puis ma voisine l été 2014
      J ai du mal e me remettre de tous ces deuils
      L été est depuis un enfer
      Comment allé mieux?

  3. Bonjour,

    j’ai perdu mon Papa en mars 2013 et je ressent beaucoup le manque maitenant , je pleure souvent et j’ai du mal je ne supporte plus trop le bruit ,je m’ennerve pour rien , et la fatigue , angoisses brutales un peu depressive par periodes est ce que cela est normal…

    merci à vous

    • Bonjour Domi,

      Vous pouvez consulter vos mails, je viens de répondre.

      Chaleureusement,

    • bonjour,je vie la meme chose je cherche de laide cest pas évident,je ne peux écouter trop la musique ca me fais mal en dedans,pas trop de bruit,je suis beaucoup plus apique….il me manque et ma famille ne vit pas le deuil pareil du tout sa me fais tres mal car je me sens seule…..

  4. Bonjour, Tout d abord je tiens à vous remercier pour la très grande qualité de votre site et pour l’aide que celui-ci est en mesure d’apporter à tout endeuillé soucieux de son état.
    Le livres sont également un outil indispensable pour traverser cette très grande épreuve de la vie.
    Je puise tous les jours à travers le site et le livre des informations qui me permettent d avancer avec moins de peur à l’égard de cette detresse et de cette depression incontrolables mais évolutives.
    Je pensais, faute de connaissance, que l’expression “faire le deuil” signifiait subir un simple état de tristesse qui durait tout au plus 6 mois.
    Je souhaitais apporter un point de vue contradictoire à vos propos qui indiquent que le deuil d’un parent est inexistant lorsque la relation était conflictuelle et difficile.
    En effet, ce type de relationnel est susceptible d’induire un deuil très difficile et douloureux … l’attachement à un parent”nocif” reste très important voire plus important que pour un parent dit “normal et aimant” … Le deuil est difficile à résoudre car l’enfant que nous étions reste attaché souvent à son parent “difficile” et doit faire le deuil supplèmentaire de ce qu’il n’a pas reçu et de ce qu’il ne recevra jamais…..
    à mon avis.. merci pour tout… bien à vous geneviève Yrisson…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Google+