Les 4 principales idées reçues sur le deuil

On pense qu’il suffit simplement de temps pour traverser les étapes du deuil. Cette maladresse est un lieu commun auquel on s’habitue parfois et qui, souvent, nous révolte.

Ce dépliant est une ressource essentielle pour expliquer ce qu’est le deuil, proposer quelques repères et combattre certaines idées reçues concernant le deuil et les phases du deuil. Il peut vous éclairer si vous vous posez les questions suivantes : – “Qu’est-ce que le deuil ?” – “Je ne réagis pas comme les autres” – “J’ai de la colère” – “J’ai peur de l’oublier”.

Les émotions et les troubles qu’occasionnent le processus de deuil ne sont pas toujours bien pris en compte et souvent négligés par notre société. Ainsi, le temps du deuil est rarement en adéquation avec un corps social de plus en plus impatient.

De plus il persiste de nombreuses méconnaissances autour du deuil. Ces idées reçues trouvent leur origine notamment dans le manque de parole autour de la mort et ses répercutions. Ainsi, les conseils et les mots, bien que nourris de la meilleure intention de vos proches, peuvent se révéler très douloureux et ne sont pas toujours justes. Enfin, une fois le temps des cérémonies de commémoration collectives passées, il laisse très vite la place à la solitude du quotidien et fait de l’expérience de la perte d’un proche, une épreuve de vie singulière.

Au-delà des préjugés du deuil par la société, nous retrouvons également les a priori au sujet des 5 étapesdu deuil. Ces idées peuvent se révéler destructrices lorsque nous essayons d’avancer sur notre chemin de deuil et d’en comprendre les émotions qui nous sont propres.

  • Idée reçu n°1 : Les étapes du deuil sont chronologiques et doivent arriver les unes après les autres :

Le deuil est un événement propre à chacun, il existe autant de deuils qu’il existe d’individus.

Ainsi, les étapes du deuil peuvent arriver de manière différente dans le chemin de chaque personne qui perd un proche, sans suivre une chronologie prédéfinie.

  • Idée reçue n°2 : « Il faut passer par chaque étape »

Certaines étapes ne font pas partie du deuil de tous. En effet, il est tout à faire possible de ne jamais être dans le déni. De la même façon que la colère peut ne jamais se manifester et/ou l’acceptation ne pas se produire.

See Also

  • Idée reçue n°3 : « Les étapes du deuil n’arrivent qu’une fois »

Nous pouvons traverser certaines étapes à plusieurs reprises au cours du deuil. Elles peuvent également être traversées sans s’en apercevoir et bien qu’elles aient été déjà vécues. Des étapes que l’on pensait ne jamais vivre de nouveau peuvent également revenir, ravivées par une nouvelle perte ou tout autre évènement à forte charge émotionnelle.  

  • Idée reçue n°4 : « Chaque étape définit votre émotion »

En réalité, chaque étape peut être vécue avec des émotions qui lui sont propres.

En effet, on peut être en colère et en même temps ressentir une grande tristesse, de la rage, de l’amertume. De la même façon que l’on peut avoir beaucoup de peine dans l’acceptation. Cette dernière n’exprime en aucun cas l’absence de toute émotion difficile à vivre, ni que la douleur a disparu, simplement que vous avez conscience de la réalité avec résilience.

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.