« Quelqu’un meurt » Poème sur le deuil et la perte

benoit marchon quelqu'un qui meurt

« Quelqu’un meurt,

Et c’est comme des pas

Qui s’arrêtent.

Mais si c’était un départ

Pour un nouveau voyage…

Quelqu’un meurt,

Et c’est comme une porte

Qui claque.

Mais si c’était un passage

S’ouvrant sur d’autres paysages…

Quelqu’un meurt,

Et c’est comme un arbre

Qui tombe.

Mais si c’était une graine

Germant dans une terre nouvelle…

Quelqu’un meurt,

Et c’est comme un silence

Qui hurle.

Mais s’il nous aidait à entendre

La fragile musique de la vie… »

Voir commentaire (0)

Laisser une réponse

Votre email restera confidentiel.