Quel est l’impact du deuil sur votre quotidien ?

Séance #1 : L’impact du deuil au quotidien

Le deuil ne se résume pas à la douleur de l’absence, il est beaucoup plus vaste et profond. C’est un tourbillonnement émotionnel : colère, peur, détresse, culpabilité ou encore dépression. Cela génère un stress chronique qui fatigue le corps et peut causer des petits problèmes de santé à répétition. Dans une majorité de cas, le deuil entraîne une transformation plus ou moins douloureuse dans son rapport aux autres, avec soi-même, ses valeurs et priorités de vie.

[highlight]Le deuil est un processus long et progressif qui apporte son lot de changements à chaque étape et qu’il faut accompagner avec douceur.[/highlight]

La question à vous poser le matin

[box type=”note”]

Est-ce que je me traite avec bienveillance, comme je pourrai, par exemple le faire avec un ami en souffrance ?

[/box]

Nos conseils pratiques

[one_half]

1) Cultiver un rapport d’amitié avec vous-même. Inutile de se condamner parce que vous vous sentez vulnérable. [highlight]Traitez vous avec douceur.[/highlight][/one_half] [one_half_last]

[highlight]2) Évitez d’entretenir des attentes démesurées[/highlight] avec vous-même, de vouloir aller trop vite.[/one_half_last] [divider]

Ne mettez pas d’obstacle au mouvement de la douleur.
Laissez-le mûrir
– Krishnamurti

[divider]

Qu’est-ce qui fait que le processus de deuil se met en marche en moi ?

[one_half]

Quand vous perdez une personne à laquelle vous êtes très attaché(e), le processus de deuil s’initie automatiquement. En effet, c’est le lien d’attachement à cette personne qui rend le deuil nécessaire. C’est parce qu’il y a un lien (et donc la rupture d’un lien, par le décès de cette personne) qu’il y a la nécessité, pour vous, du processus de cicatrisation qu’est le deuil. S’il n’y a pas de lien profond, il n’y a pas de deuil ! De même, plus le lien d’attachement avec elle est intense, plus le deuil qui suit sa disparition est obligatoire et intense.

C’est donc l’intensité de la relation avec la personne disparue qui est l’élément le plus déterminant et pas les autres types de liens – comme par exemple les liens du sang. Si vous êtes très lié(e) à une amie d’enfance qui a une place importante dans votre vie, vous allez être très affecté(e), si elle vient à mourir.

[/one_half] [one_half_last]

Votre chemin de deuil sera intense et douloureux. En revanche, si vous perdez un grand-père avec lequel vous n’aviez pas de liens profonds depuis des années, vous éprouverez certainement un peu de peine, mais le deuil (à l’image de votre lien) sera peu intense.Quand on parle de l’ « intensité de la relation », il ne faut pas oublier que la relation a pu être très intensément positive… ou très intensément négative !

Voir aussi

Donc, même si vous étiez dans une relation très conflictuelle avec la personne décédée, il va obligatoirement se déclencher, en vous, un processus de deuil, car il y a eu intensité dans votre relation.

Rappelez-vous : ce n’est pas qu’un lien d’amour qui détermine le deuil, cela peut aussi être un lien de haine ou de colère…

Voir commentaire (0)

Écrire une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publié.