Google+
dimanche , 24 septembre 2017

Traverser le deuil grâce au Qi Gong et à l’écriture – témoignage

Sur le forum d’entraide, je suis Qiguan. J’étais à seulement 2 mois de deuil de mon époux quand j’ai découvert cette possibilité d’utiliser l’écriture pour accompagner mon processus de deuil. J’ai vite compris que dans ma situation, se sentir intégrée, comprise dans un groupe solidaire ayant un vécu similaire au mien était une opportunité pleine de soutien, ce qui se révéla au fil des mois et années depuis 2014.

deuil Qi Gong DanielleN’ayant pas la possibilité de partager dans mon cercle de vie j’ai trouvé là, une bouée qui m’a permis de traverser cette épreuve.

J’ai trouvé une sorte d’équilibre entre lire les autres, et répondre, tendre la main à d’autres. Pour moi tendre la main était une source de réconfort aussi. Bien sûr il n’y avait pas la vraie rencontre qui me gênait … mais cela fut dépassé avec l’organisation de sorties à quelques un(e)s du forum.

J’ai croisé des dizaines de personnes depuis plus de 3 ans et chacun a contribué au réconfort ressenti dans cette belle aventure humaine.

Le Qi Gong pour apaiser le deuil

Dans mon deuil, le Qi Gong que je pratiquais et enseignais depuis plus de 20 ans avant le décès de mon conjoint, a été une autre ressource pour tenir debout.

Tout d’abord qu’est-ce que le Qi Gong ? Une sorte de gym énergétique faite en Chine depuis des millénaires et branche de la médecine chinoise puisqu’encore les médecins la font pratiquer sur « ordonnance » dans certains de leurs hôpitaux. Cette discipline est différente et préalable d’ailleurs, au tai-chi, appelé « boxe de l’ombre » qui est un art martial (on l’oublie souvent).

Comme toute activité manuelle précise ou la musique, le Qi Gong fait appel à de nombreuses capacités : contrôle du souffle, des gestes en harmonie, des pensées, coordination, souplesse, équilibre.

Cela permet une activité suffisamment exigeante par ces contrôles à pratiquer mais la lenteur de la technique évite la fatigue.

La pratique par sa complexité, maintient le mental en éveil, en l’accaparant elle l’éloigne pour un moment de la fixation sur le deuil.

Au début (premières semaines) pour réussir à pratiquer j’ai utilisé l’idée d’être en démonstration pour mon époux défunt. Ainsi je ne niais pas ma réalité et je pouvais pratiquer.

qi gong deuil femme

Comme Le Qi Gong peut être à la fois en pratique « solitaire », chacun travaillant seul chez lui, et une discipline de groupe de par les moments d’apprentissage, il peut permettre à l’endeuillé une vie sociale sans les exigences de communication classique ou attitudes normatives attendues en groupe de gym par exemple.

Mon esprit ne pouvait pas s’échapper aussi facilement qu’avec les exercices de pleine conscience ou de sophrologie (je suis aussi sophrologue). Pour moi, ce n’est pas une discipline mais un plaisir comme de se glisser dans un bain où le corps se laisse aller au bien-être de l’eau tiède qui porte.

Je prends plaisir à imiter la souplesse du tigre ou la grâce de la grue (nom des exercices de cette pratique). Je rejoins le monde de l’enfance en quelque sorte.

Quand notre mental ressasse des idées noires, de la culpabilité et de la frustration, notre posture a tendance à s’affaisser, bloquant ainsi la respiration, coupant la circulation lymphatique dans certaines zones du corps et amenant de cette façon des blocages.

De par le deuil en répétant souvent en journée ce scénario tous les jours, notre corps s’affaiblit, certains tendons et muscles finissent par se rétrécir et déséquilibrent notre aplomb, écrasant des organes situés sous les côtes les gênant dans leur fonctionnement. Voilà un scénario type de l’influence de la sphère émotionnelle sur l’axe physique

L’affaissement de la colonne vertébrale est là aussi dans les postures engendrées par les émotions du deuil.

Corps affaiblit, qui se tasse, se crispe, change dans le repli sur soi peut trouver comme les activités de natation, de yoga, par le Qi Gong une sorte de délassement.

L’apprentissage d’une nouvelle technique corporelle, même si loin de nos préoccupations, permet de susciter aussi un embryon de reconstruction par la curiosité engendrée.

Faire quelque chose de totalement nouveau dans la rupture qu’est le deuil peut s’avérer d’une grande aide car ce qui est abordé n’a pas de lien direct avec les souvenirs du défunt.

Si cela vous intéresse, nous pourrons à travers d’autres articles découvrir comment cette discipline chinoise peut vous aussi vous aider dans votre deuil. La médecine chinoise permet d’apporter des exercices qui sont des « médicaments énergétiques » pour lutter contre les conséquences des émotions.

qi-gong-grue

En effet la médecine chinoise ne traite pas, par exemple, l’état dépressif mais les variantes de cet état selon les lois énergétiques du Yin et du Yang et des 5 éléments (base de la philosophie et médecine traditionnelle chinoise).

La tristesse (qui fera l’objet d’un autre article) affecte l’énergie du «poumon» (nommé Yang Tae Yin) et donc on peut avoir recours à des exercices dits de «l’énergie métal», puisqu’il en fait partie avec l’énergie «gros intestin» (nommée Yang Yang Ming), qui soutiendront cette énergie tels les exercices de la grue, les étirements de ces méridiens, l’exercice le serpent et la grue passent un accord, le travail avec les sons adaptés.

Il y a cinq déclinaisons de l’état dépressif selon l’énergétique chinoise traditionnelle :

• Le vide de sang du foie (élément bois)

• Le vide de cœur (élément feu)

• Le vide de rate (élément terre)

• Le vide de poumon (élément métal)

• Le vide de rein (élément eau)

A chacun des exercices dédiés et appropriés, à découvrir, à travailler pour expérimenter les bienfaits et à répéter pour corriger ces états dépressifs, puis consolider et soutenir la reconstruction possible.

Et je vous propose à travers les commentaires (ci-dessous) de me faire part de vos idées et de vos interrogations autour de cette thématique de ressource.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la pratique du Qi Gong vous pouvez également consulter ma page.

> À lire aussi : Pratiquer le Qi Gong au cours du deuil

Traverser le deuil grâce au Qi Gong et à l’écriture – témoignage
4.5 2 votes

Les recherches qui ont mené à cet article : « citation de deces encouragement, parole pour dire au-revoir à un être chère qui est décédé, j viens de perdre un etre chere a celui de mon pére, citation pour la mort dun proche, pensée philosophique de la mort, Citation dun etre cher qui est mort, Photo citation sur la mort, texto de condoléance, photo de proverbe damour grand ecritur, photos visite quelquun qui a perdu sa grande mère, phrase hommage grand pere, phrase triste sur la mort dun proche, poeme amour perdu sans toi, poeme damour tres touchant des jeunes ».

3 Commentaires

  1. Enchantée Qui gon, ravie de voir votre photo … Merci pour ce bel article très instructif !
    Je vous lisais beaucoup (mais pas régulièrement, pour être honnête) , vos écrits vont au cœur du ressenti humain

    En vous lisant maintenant, je comprends mieux pourquoi vos témoignages étaient si poignants sur le forum ! Vous êtes une personne déjà bien disciplinée dans la vie et ça ressort dans votre expression…
    Je suis tout à fait d’accord avec vous en tout ce que vous dites… Et je pense que l’expression du corps est une forme de « prendre soins de soi » comme il est toujours recommandé en deuil. Il serait très bénéfique d’apprendre cette pratique . Continuez à nous éclairer et si possible à nous « soigner » du deuil avec votre don si précieux.
    Je vous souhaite bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Google+