Google+
vendredi , 17 novembre 2017

La nuit n’est jamais complète – Paul Eluard

La nuit n’est jamais complète.

Il y a toujours, puisque je le dis,
Puisque je l’affirme,
Au bout du chagrin
Une fenêtre ouverte,
Une fenêtre éclairée,
Il y a toujours un rêve qui veille,
Désir à combler, Faim à satisfaire,
Un cœur généreux,
Une main tendue, une main ouverte,
Des yeux attentifs,
Une vie, la vie à se partager.
-Paul Eluard

La nuit n’est jamais complète – Paul Eluard
4.3 36 votes

Les recherches qui ont mené à cet article : « la nuit nest jamais complete, la nuit n\est jamais complete, la nuit nest jamais complète de paul eluard, la nuit n\est jamais complete de paul eluard, au bout du chagrin il y a toujours, eluard deuil, la mort n\est jamais complete, la nuit paul eluard ».

6 Commentaires

  1. Très beau poème,mais j’ai passé l’âge .

  2. ce poème est vrai dans ce qu il dit si bien, mais les moments d évasions dont il parle sont tellement courts

  3. Alors j’espère ce jour, j’essaye de croire que c’est la vérité. Je fais confiance a ceux qui m’ont précédés dans le chagrin. Et même si je suis très loin de cette fenêtre ouverte, je la rêve et je marche vers elle dans la nuit.

  4. Mais est-il possible un jour de voir le bout du chagrin quand on a perdu la personne la plus chère au monde ?

  5. Je suis encore très très loin de cette fenêtre, pour l’instant je n’ai même pas envie de la voir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Google+